The new Volkswagen Golf eHybrid
Crédit Photo : Volkswagen

Guide d’achat : quelle Volkswagen Golf 8 choisir ?

Renouvelée en 2020, la Golf est entrée dans sa huitième génération. Avec un dessin qui s’inscrit, comme de coutume, dans la continuité des créations de la marque, elle évolue en revanche nettement sur la partie technologique. À bord, le digital est ultra-présent, l’équipement pléthorique sur certaines finitions. D’où l’intérêt d’accorder plus que jamais une attention forte dans le choix de la bonne version. Voici nos conseils pour vous aider.

 

Volkswagen Golf, les finitions disponibles

Commençons notre guide d’achat Golf 8 en détaillant les niveaux de finition. Si vous étiez familier avec la précédente gamme, surprise ! Les finitions Trendline, Comfortline et Highline ne sont plus là. Maintenant, tout débute avec la finition Golf.

 

Cette finition d’accession, uniquement disponible en diesel, est déjà bardée d’équipements. Freinage d’urgence autonome avec détection des piétons, système de maintien actif dans la voie de circulation, régulateur adaptatif de vitesse et radars de stationnement avant et arrière, une belle dotation. On retrouve aussi parmi les aides la détection de somnolence.

 

Côté pratique et vie à bord, le premier niveau de finition permet de profiter de la banquette rabattable 2/3-1/3. La climatisation automatique est bien là (de série donc sur toutes les Golf 8), sans oublier le Bluetooth et un écran tactile de 8 pouces. Une version d’accès qui peut répondre à beaucoup de besoins, mais il faut s’accommoder du diesel.

 

En finition Life, la Golf 8 reçoit l’allumage automatique des projecteurs, les essuie-glaces automatiques, la surveillance des angles morts, les rétroviseurs réglables/rabattables électriquement. La climatisation (trizone) permet à chacun un meilleur confort. En plus des deux ports USB-C de l’avant (sur la finition Golf), on en retrouve deux autres à l’arrière. Le système embarqué de la Golf 8 est compatible Apple CarPlay/Android Auto. En plus de l’instrumentation digitale, l’écran central passe à une dimension de 10 pouces, intégrant le GPS. Une version très attractive.

 

La version Active constitue le cœur de gamme : reconnaissance des panneaux, gestion automatique des feux de croisement / feux de route, caméra de recul ou accès/démarrage “mains-libres” en font une version très bien équipée. Avec la version Style, c’est l’intérieur qui évolue le plus avec une sellerie en velours, un éclairage spécifique ou un siège conducteur électrique avec fonction massage. N’oublions pas les jantes alliage qui gagnent une taille (17 pouces). C’est bien la version Active que nous vous recommandons à minima si vous voulez profiter de l’attractivité de la Golf et de sa côte relativement haute à la revente en occasion dans plusieurs années.

 

La finition R-Line se veut plus sportive avec un volant en cuir, des bas de caisse et boucliers spécifiques, une direction progressive, des trains roulants sport et des programmes de conduite modulables. C’est ce niveau de finition qui sert de base aux Golf GTE, GTI, GTD et R.

 

Volkswagen Golf : le choix des moteurs

Pour débuter sa gamme essence, Volkswagen se repose sur un bloc moteur à trois cylindres. Le 1,0 litre développe 110 ch puis on bascule sur un quatre cylindres 1,5 litre en deux niveaux de puissance (130 ou 150 ch). Avec la boîte de vitesses robotisée DSG (de série en 150 ch), un système de micro-hybridation avec alterno-démarreur 48V est intégré, faisant de la Golf une eTSI. Au sommet de la gamme essence, on retrouve la GTI, héritière d’une longue lignée. Elle utilise un bloc 2.0 litres TSI de 245 ch et une boîte de vitesses DSG7. La Golf peut devenir encore plus radicale en GTI Clubsport 45 (300 ch) ainsi qu’en R, avec 320 ch et une transmission intégrale 4MOTION. Des versions peu raisonnables pour le porte-monnaie, mais marquées par la passion.

 

La solution la plus pertinente ? L’hybride. La version hybride rechargeable GTE de 245 ch est très désirable mais il est aussi pertinent de craquer sur la variante e-Hybrid (204 ch). Celle-ci est certes plus modeste qu’une GTE mais avec son moteur 1,4 litre essence et sa batterie de 13 kWh couplée à un poids en baisse, elle possède une meilleure autonomie électrique. La formule parfaite de la Golf selon nous.

 

Vous cherchez une Golf diesel ?  Le 2,0 litres TDI est proposé en 115 et 150 ch, avec la boîte de vitesses robotisée DSG par défaut pour la plus puissante. La Golf GTD et ses 200 ch est en haut de la gamme. Un choix réservé aux gros rouleurs.

 

 

Partager l'article

Un commentaire pour “Guide d’achat : quelle Volkswagen Golf 8 choisir ?

  1. Sur la Golf 7, les miroirs des rétroviseurs ne tiennent qu’un temps. Trois ans sur la mienne.
    Ils ont tenu plus de 20 ans sur ma Golf 4.
    J’ai revendu trop tot ma Golf 5 pour communiquer à son sujet.

    VW réagit en prétendant que c’est parce que les gens laissent la position dégivrage en permanence. Comme la mienne dort dans le garage, je ne m’en suis jamais servi.

    Moralité :
    – sachant qu’un miroir est vendu environ 80€, soit 160€ les 2.
    – ne vous servez pas du dégivrage pour les rétroviseurs.
    – posez bien la question au commercial et demandez-lui de vous l’écrire; combien de temps la colle des miroirs de la Golf 8 vont tenir ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut