2019 - Renault ESPACE Initiale Paris
Crédit Photo : RENAULT

Nettoyage de la gamme chez Renault : Scénic, Talisman et Espace vont disparaître (mais pas seulement)

Renault prépare une refonte complète de sa gamme. Si on savait que l’Espace était déjà menacé, il ne sera pas la seule victime du nettoyage prévu. La firme au Losange ne devrait pas remplacer non plus les Scénic et Talisman.

Une nouvelle feuille de route avec les économies comme boussole

Renault va présenter sa feuille de route et indiquer la nouvelle direction pour ses opérations. L’objectif est de proposer un vaste plan d’économies pour retrouver la rentabilité. Bien que l’on ne connaisse pas encore les détails, il y a fort à parier que pour parvenir à gagner 2 milliards d’euros sur trois ans, ce plan passera par une réduction des emplois, des coupes dans le patrimoine immobilier et industriel, mais aussi par la sortie de certains marchés peu rentables.

En ce qui concerne la gamme actuellement en place, elle sera largement remaniée. Ce sont les grands modèles qui vont disparaître. L’Espace, le Scénic et la grande berline Talisman n’auront ainsi pas de descendance. Logique dans la période actuelle qui voit les SUV prendre le pouvoir. Les monospaces (l’Espace et le Scénic) ont eu leurs heures de gloire dans les années 1990 et 2000, mais leurs ventes sont aujourd’hui confidentielles. En ce qui concerne la Talisman, elle n’a pas réussi à trouver sa clientèle. La grande berline de Renault n’est pas vraiment au niveau de ses rivales allemandes, et est frappée de plein fouet par la concurrence venue désormais des autres constructeurs français, aussi.

Tourner une page, une transition difficile mais nécessaire

L’Espace et le Scénic sont des modèles iconiques de la marque. L’Espace, notamment, a débuté sa carrière en 1984 et créé le segment des monospaces. Arrêter sa production et ne pas donner naissance à une cinquième génération est une décision forte. Alors, pour assurer une transition en douceur, il est possible qu’un grand SUV apparaisse. Une sorte de mélange entre les deux carrosseries du Scénic et de l’Espace ? Non. Il s’agira tout simplement d’un Kadjar rallongé.

Faut-il s’attendre à voir d’autres modèles supprimés à l’avenir ? Le doute plane sur la prochaine génération de Mégane. Elle pourrait bien sortir des chaînes d’assemblage, mais dans une version simplifiée, sans variantes (ni break ni berline tricorps comme dans certains pays, par exemple). Autres modèles menacés dans la gamme Renault, le Koleos et la berline Fluence. Les maigres performances commerciales de ces deux modèles expliqueraient la suppression possible.

La Clio, qui a vu sa variante break disparaître avec l’arrivée de l’actuelle génération, est désormais uniquement proposée sous une seule forme. Son existence n’est pas remise en question pour le moment, la citadine étant d’ailleurs un véritable best-seller. Mais on comprend la logique, Renault veut une gamme moins étendue et rationaliser chaque modèle avec des déclinaisons qui fonctionnent.

Malmené par l’affaire « Carlos Ghosn », le constructeur français essuie également des difficultés d’entente avec son partenaire historique Nissan. La crise du Coronavirus n’a rien arrangé en venant figer la situation et faire chuter radicalement les ventes… Le plan de la relance sonne déjà comme un plan « capital » pour la survie de Renault.

Partager l'article

65 commentaires pour “Nettoyage de la gamme chez Renault : Scénic, Talisman et Espace vont disparaître (mais pas seulement)

  1. je pense que les têtes pensantes de renault ont la tête à l’envers et les français sont des abrutis. il préfèrent acheter chez les germains plutôt que français pour le haut de game alors que nos voitures sont aussi bien. après ils viendront se plaindre du chaumage

    1. Dire que les français sont des abrutis est un manque de civisme…Les gens achètent ce qu’ils veulent et chacun est libre de choisir son constructeur. Les marques françaises ne sont pas performantes en haut de gamme, mais nous sommes les meilleurs en citadine et crossover, de plus les progrès sont énormes (merci à Peugeot au détriment de Citroën); concernant Renault la marque a évolué mais traine toujours ses vieux démons à savoir la finition et une fiabilité aléatoire (avec un service après vente minable). Merci aussi d’apprendre à écrire avant de juger.

      1. dire certaines vérités n’est pas faire manque de civisme mais être réaliste en ce qui concerne les gaullois

      2. Tout a fait d’accord avec vos propos. Quant a la marque RENAULT j’ai été fidèle pendant plus de 25 ans et je viens de changer (il y a 3 ans) pour la marque PEUGEOT (SUV 3008 GT) et j’en suis très satisfait. Rien a voir avec mes précédents véhicules. Ce constructeur a su se remettre en cause avec de nouveaux modèles plus performants, mieux finis, un design plus sympathique. Il n »y a que sur la tarification que l’on peut critiquer. J’espère que le bureau d’études de RENAULT vont trouvé des nouveaux modèles plus tendances sinon j’ai des crainte pour les 5 ans qui vienne,t pour cette marque et surtout pour les milliers de ,salaries qui y travaillent au quotidien.

      3. A propos de Citroën j’ai en ce moment une C5 Aicross pour une semaine, mon 5008 GT étant au garage. Entendons-nous bien j’adore le 5008 : belle gueule, poste de pilotage i-Cockpit dont je suis fan et conduite fabuleuse pour un tel gabarit tout en étant ultra pratique en famille.
        …mais là où ma Peugeot se prend une énorme claque, alors qu’elle est pourtant tout à fait correcte vis à vis de Renault ou VW par exemple, c’est sur le confort ! La C5 Aircross a des suspensions hallucinantes, et des sièges hyperconfortables je suis bluffé !!! Je savais que c’était le nouveau focus de la marque avec le « Citroen Advanced Confort » mais c’est tout sauf du pipeau, belle réussite au point que malgré son gros volant je pourrais prendre ce véhicule l’année prochaine. Un gros coup de cœur !

        Sinon bien d’accord sur le fait que les français sont nombreux à râler mais n’ont absolument pas le même comportement patriotique que nos voisins allemands : en achetant nos marques nationales on développe nos emplois et on supporte notre mode de vie solidaire et de qualité unique au monde (santé, retraite, chômage et éducation payée par nos impôts et cotisations). Alors certes c’est un peu plus cher que le dernier SUV coréen mais ça créé des emplois chez nous et c’est plus écolo de produire local. Et contrairement aux usines allemandes qui emplois des immigrés sous-payés (et oui !!), les nôtres traitent bien plus décemment leurs ouvriers, ne serait-ce qu’avec le SMIC qui n’a pas d’équivalent dans toutes les régions outre Rhin.

        1. Bonjour
          petite remarque sur le commentaire de Pit.
          Vivant à la frontière allemande, je connais pas mal de gens travaillant en Allemagne pour mercedes et des sous traitants automobiles…
          Le secteur automobile en Allemagne paye très très bien ses salariés. Un travailleur sans qualification particulière à la chaine touche nettement plus de 50000 euros/an pour 35h/sem dont une partie en 3×8….. nous sommes loin du smic français…
          Globalement les rémunérations en allemagne sont bien supérieures qu’en France pour une même fonction/secteur cela peut en Brut aller jusqu’au double, même si il est vrai que certains secteurs notamment dans le service ne paye pas énormément, cependant rarement moins que le SMIC français.
          Trouver l’erreur….la France est l’un des pays où ses habitants et entreprises (PME) payent le plus de taxe dans l’OECD.

        2. Bonjour ,

          Je suis possesseur d’une C5 Hydractive 3 . J’ai essayé le C5 AIR cross . Hormis la sellerie qui est supérieure à ma C5 , techniquement ma suspension est plus efficace. Citroen a abandonné sa suspension unique pour des problèmes de coût de revient. Rolls Roy utilise le brevet Citron .Autre point , vous connaissez le tarif des amortisseurs à butées hydrauliques ??. De plus , je ne suis pas un inconditionnel de la mode SUV. Gros véhicules pour se déplacer seul , bof. L’argument des vacances , il faut de la place , actuellement je ne pense pas que les salariés partent tous les mois avec armes et bagages pour justifier des 5008 , 3008 , Kadjar et DS7 . Néanmoins , les constructeurs PSA et consorts sont satisfaits , le plus important les personnels ont du travail. Bien cordialement

      4. Dès que Ranault aura changé son business modèle (compenser par des réparation, des usures rapides des pièces) pourquoi pas ? En attendant, c’est une marque pour petits rouleurs qui ne se servent jamais de leur voiture. J’ai été fidèle et lucratif pour Renault, mais le patriotisme économique ne doit ni être stupide, ni encourager un modèle écologiquement délétère (toutes ces pièces à produire, remplacer et jeter 2 à 3 fois plus vite que sur une allemande)

    2. Désolé…..Peugeot et DS arrivent à se positionner dans le haut de gamme….A suivre… Nissan….Beaucoup de soucis….Je suis de nouveau revenu aux « allemandes »….Fini la galère « Renault  » Talisman et Espace…..La « cata »….Un peu honteuse pour des voitures de ce prix !!!

      1. Cela dépend de ce que l’on qualifie de haut de gamme…

        les 5008 la plus puissante est moins puissantes que la moins puissantes des X3.
        Je n’ose la comparer à la X5.

        1. C’est faux : la x3 commence à 150ch et ma 5008 GT en fait 180.

          Maintenant il est clair qu’on ne joue pas dans la même cour en terme de prix, de finition et de puissance sur l’ensemble des gammes x3 et 5008. Mais avec l’arrivée des hybrides 300ch et plus chez Peugeot (la 3008 est déjà dispo) c’est la fin d’une époque au moins sur la puissance. Je trouve que la montée en gamme de Peugeot est une belle réussite pour le moment, hâte de voir les 3008/5008 restylées et surtout la nouvelle 308 !!

    3. Tout à fait d’accord avec mich. Comment préférer acheter une bagnole chez le 1er constructeur mondial germain avec ses 4 ou 5 marques de voitures trafiquées qui puent et qui polluent. Aux USA bon nombre d’entre elles se sont retrouvées sur des parkings géants avec interdiction de circuler. Les plus hauts responsables de cette belle Société ont fait un stage en prison et les consommateurs ont été indemnisés! E t oui ! Et pour la France? Tu gardes ta caisse, tu pollues et tu nous fait pas ch…er!
      NB: UFC que choisir regroupe les consommateurs qui ont décidé de ne pas se la faire m..tre pour intenter un procès (comme en Allemagne et en Hollande).
      Perso, maintenant j’achète Renault… Cocorico

      1. Complètement d’accord. Je trouve désespérant et détestable que VW, Audi & Co aient si peu souffert de cette violation de la loi (et l’impact sur nos poumons…) avec des résultats records à peine impactés. Cela les place au dessus de la loi et leurs actionnaires sont satisfaits…

        Ce qui m’exaspère le plus c’est qu’ils ne se soient pas pris de procès ensuite pour leur campagne sur la confiance et le coté soit-disant indestructible de leur véhicules qui ne devraient même pas avoir le droit de rouler !!

      2. Bonjour,
        Vous nous faites sourire avec vos voitures Françaises, made in France, les 3/4 sont fabriquées en Roumanie ou Angleterre, et encore bien d’autres pays, il n’y a que les Japonais qui construisent dans la nord qui s’en sortent bien. Renault en 1er et avec l’aide de l’Etat svp….

    4. Les hauts de gammes français se sont pas à la hauteur.
      Les allemandes sont, malheureusement, plus fiables, plus plaisantes à conduire, plus statutaires, et pas forcement plus chères (à motorisation égale…)
      Ici, dans les quartiers chics, les derniers résistent avec la 5008, la DS5 et 7, un peu de Kholeos, mais la part des allemandes restent majoritaire.

      1. Je n’aime pas utiliser de termes violents, mais quand je lis le mot « statutaire », je ne peux que dire que c’est affligeant d’en être là. On dirait les propos d’un vulgaire dealer de « quartier ». Effectivement, les grosses allemandes genre « X quelque chose » sont bien leurs favorites.
        Il y a 10 ans j’ai traversé l’Allemagne, il n’y avait que des voitures allemandes très chères, quand en France on voyait beaucoup de japonaises. Si on avait bien voulu être ce qu’on appelait alors chauvins et qu’on dirait aujourd’hui avoir un comportement responsable, on n’en serait pas à se morfondre d’avoir une industrie automobile en difficulté.

      2. La vous me faite bien rire 😁😁😁les allemandes pas plus chère ? Une classe À de 110 cv c’est mini 30000 € une Clio en est loin très loin même ! C’est sûr la finition n’est pas la même ! Heureusement ! Une BMW série 3 … Entrée de gamme 40000 ! À ce prix la tout juste si vous avez le volant… Tout est en option.. Même le réservoir de 60 litres 🤨🤨 alors de grâce arrêtez de comparer n’importe quoi ! Une talisman, c’est 35000 avant négociations !!!!

    5. tout à fait d accord il faut être abrutis pour acheter des allemandes plus chers et par forcement mieux équipées les Français se sont toujours tirés une balle dans le pied pour perdre leurs emplois dans tout les corps de métiers

    6. Le problème est surtout la finition pas a la hauteur de la concurrence on peut s interroger sur la suppression de la talisman Ui laisse le champ libre aux voitures allemandes et laisse de côté ceux qui ne veulent pas de suv pour des raisons écologiques evidentes que faire des suvgros consommateurs en ville comme sur route

    1. Rappelons qu’en 2019 Renault etait dans le Top 10 des véhicules les plus vendus en France avec les Clio IV, Captur, Clio V et Twingo. Des citadines principalement. On peut donc se demander si Renault n’a pas trop attendu pour recentrer sa gamme comme vous le dites, par rapport au groupe PSA dont la 208 est la voiture la plus vendue en France l’année dernière.

  2. Renault devrait se contenter désormais de faire dans la finance et la Banque : ce sont ses sources de profit principales, alors que les usines, les machines, les outils, et les hommes, sont ses sources principales de coûts ; et puisque l’Etat est piloté par un pur produit de ce monde là, tout ira très bien !
    On oublie seulement que le sort des travailleurs actuels, mais surtout futurs, est lié à l’activité industrielle ; il faut des décennies pour asseoir une prospérité sur autre chose que « du vent » ; les outils, les usines, les hommes qui savent les faire tourner, ça ne s’invente pas en un an ou deux … si on se retire d’une activité de production un peu délicate, on n’y reviendra jamais, ou alors à des coûts démesurés ; alors ras le bol des discours des financiers et de leurs « experts économistes » à courte vue ayant pour seul intérêt le montant des dividendes … un tissu industriel mité c’est la garantie d’une perte totale d’indépendance, de créativité, et d’emplois. On a vu ce que donnait le manque de clairvoyance de nos grands hommes sur l’activité électronique, informatique … on saborde maintenant la seule chose qui nous restait, après avoir naufragé nos industries lourdes (sidérurgie, chaudronnerie, machine-outil … pourquoi savait-on faire des cuves de réacteurs nucléaires dans le passé, et que maintenant ils sont inaptes à tout usage avant d’avoir été démarrés ? ) … Surtout qu’on ne nous dise pas « c’est le libéralisme, c’est la loi du marché » … au nom de ces « principes » on a créé des millions de chômeurs, par la désertification industrielle de notre pays (on ne sait même plus faire des masques en papier … la Honte soit sur ces patrons d’entreprises, et ceux de l’Etat qu’ils ont laissé asservir par les patrons de la finance internationale ; ces gens qui sont à la fois responsables et coupables , d’incompétence, et d’avidité financière, et aveugles et sourds aux besoins élémentaires de « leur peuple » … qui souhaite avant tout avoir du travail … et une juste rémunération pour les efforts de chacun ; et non pas pour les uns les honneurs, et des ponts d’or, et pour les autres, la précarité, des revenus juste suffisants pour vivre, et aucune possibilité de sortir de sa case sociale de départ.

      1. Oui, heureusement que ça change depuis deux ans avec ENFIN des résultats sur les relocalisation d’usines et de plus en plus d’implantations nouvelles en France. Moi qui bosse dans une usine, cela fait plaisir à voir !!!

        Reste aux français de consommer + de Fabriqué en France pour continuer le mouvement durablement !! Est-ce que la crise du Covid-19 permettra une prise de conscience à ceux qui n’achètent toujours qu’un prix ? On peut rêver…

  3. Eh ben !!! Moi qui hésitais entre un 5008 et une Espace pour remplacer mon Espace V de 2017, la balance risque fort de pencher vers le 5008.

    1. Cela ne veut rien dire car la loi oblige les constructeurs à fournir des pièces au minimum 10 ans après l’arrêt de production du véhicule. De plus cela vous permettrez d’avoir de plus grosse réduction à l’achat du véhicule

  4. Un grand Retour en arrière alors que la volonté de Ghosn était d’élargir la gamme avec l’arrivée de tous ces modèles et variantes.

  5. Il fallait bien se douter ENFIN de ce changement !
    RENAULT n’a produit que des véhicules dont la fiabilité était sans arrêt remise en cause, et pour cause. Par ailleurs, LARGEMENT sous motorisés face à la concurrence allemande, RIEN ne pouvait fonctionner. Lorsque le Koleos n’affiche QUE 180 cv, les Allemandes grimpent à 250 cv pour ses SUV lourds. RENAULT n’a JAMAIS RIEN COMPRIS, que ce soit en terme de design, qu’en terme de puissance….

    1. Pour rouler a 80 km/h, il faut de la cavalerie…tant qu’il aura des blaireaux raisonnant ainsi, Maqcron peut fanfaronner

  6. vous avez oublie le koleos renault a sorti des vehicule sans trop y croire finition sous motorise espace talisman 160 cv maxi pendant des annees boite a variation sur le koleos pas de boite a double embraye ni eat8 problemes recurents dans la gamme avec des vehicules de merde petit sursaut avec la clio 5 et le captur il faut freiner avant de taper dans le mur

  7. En résumé Renault va faire comme Fiat : juste conserver les 3 ou 4 modèles qui se vendent.
    Et dans 3 ou 4 ans la direction ira taper à la porte de PSA afin de se vendre ?

  8. Pas besoin d’être expert pour comprendre que les SUV font la loi en petit, en moyen et en grand modèle !
    Véhicules plus lourds que l’équivalent en berline, donc plus gourmands, pneus plus importants mais c’est très flatteur pour les propriétaires même si ces faux 4×4 s’immobilisent à la première neige ou gadoue…C’est la mode puisque les marques prestigieuses en font toutes ( Jaguar,, Porsche, Alfa Romeo,Lamborghini etc ) Aucune berline française n’a jamais été au top (sauf la DS en avance sur tout ) les allemandes et asiatiques raflent le marché.
    Bonne chance à Renault pour sauver son losange !

  9. En mm temps…. une berline de « luxe « nommee talisman qui veut rivaliser avec les teutonnes, equipee d’un moteur de mobilette, c est compliqué non?

    1. quel dommage pour Renault que la carrosserie de la Talisman est assez bien réussie souffre d’un manque d’un vrai moteur, un bon v5 volvo (comme dans les anciennes Safrane) OU UN V6 bien né d’une collaboration Française, car nous avons des entreprises qui sont capables de faire des bons moteurs…Et pour finir, Renault joue trop avec TOUS ses fournisseurs sur toujours mieux et TOUJOURS ET ENCORE MOINS CHERS ! une telle politique sur du très long terme revient à mettre un 1.6 de 16s pour une Talisman…

  10. L’ostentation et le besoin d’intégration semble avoir orienté le marché vers les SUV. Ce marché profite des progrès des motoristes pour contenir la consommation dans une plage encore dans les tolérances fiscales et budgétaires. En parallèle la vitesse est réduite un peu partout. Du coup le SCX n’est pas la première priorité. Pourtant les lois de la physique étant ce qu’elle sont il y a trois impératifs à respecter pour avoir un avenir à long terme : légèreté, aérodynamisme, durabilité. Avec une limitation électronique de la vitesse maximale il serait possible de réduire le prix des pneus avec des indices de vitesse plus faible. Donc Renault a encore du travail.

  11. j’ai une clio 1.5 dci (60cv) de février 2002 qui totalise 197800 km sans avoir fait de visites chez le garagiste excepté le changement de la courroie de distribution à 120000. Elle a été la voiture de débutant pour mes 4 enfants et, agréable surprise, son embrayage est d’origine. Aujourd’hui j’ai retrouvé l’usage personnel au quotidien de ma clio est je suis toujours impressionné par la frugalité et le couple de ce moteur dci. Je rappelle le confort et la tenue de route de cette française qui sont bien supérieurs à tout ce que nous propose la concurrence étrangère européenne ou asiatique. Renault ne mérite pas ces critiques excessives !

  12. L’Espace se serait tres bien vendue si elle avait été fiable, malheureusement ce n’est pas du tout le cas.
    Une de plus chez Renault, qui est loin d’être au niveau !
    Peut etre faudrait il comprendre que pour vendre il faut des voitures solides et fiables. L’acheteur n’est pas une vache a lait juste bon a faire marcher le réseau de garages Renault

  13. Avant d’insulter les français il faut savoir écrire la langue vde Molière chômage c’est ainsi que ça s’écrit si Renault vendait moins cher peut-être que les abrutis de français comme vous dîtes ne seraient pas aller voir ailleurs. A bon entendeur salut

    1. Ne donnez pas de leçon de langage:
      – on n’écrit pas « vous dîtes » mais « vous dites »
      – et ils « ne seraient pas allés voir… », et non « aller voir ».

      Sur le fond: si Renault vendait moins cher, ce serait en premier lieu au détriment de ses travailleurs. On ne peut vouloir des salaires élevés et des prix plancher.
      Le problème n’est ni dans le prix, ni dans la fiabilité; il y a de très bonnes voitures françaises (j’en ai eu au moins 7, aucune ne m’a causé de souci!) et les championnes des pannes sont majoritairement des « premium » allemandes.
      Mais bien dans l’IMAGE que la voiture projette de nos aspirations.
      Aujourd’hui en France comme dans beaucoup de pays, il est plus valorisant de rouler en BMW ou Audi qu’en Renault ou Citroën. C’est donc un choix presque « social » de rouler français… Mais ce choix, comme le dit Stangboy ici plus haut, est à la portée de chacun: « Les gens achètent ce qu’ils veulent et chacun est libre de choisir son constructeur »…

  14. A l’époque des GT turbo ou 21 TURBO que j’ai eu il y avait un accueil digne des sommes investis chez Renault. La TALISMAN est une très belle voiture. Problème l’accueil dans les concessions est bas de gamme. J’ai eu BMW c’est pas mieux. Je suis passé JAGUAR et je suis dans un autre monde pour moins cher en occasion que BMW, AUDI, MERCEDES. Un respect du client que Renault n’a pas…

  15. Gagner 2 milliards sur trois ans, pour les actionnaires….et payer davantage le successeur déjà trop glouton, le sulfureux Carlos Goshn et avec l’aide de l’Etat en plus ! Elle est pas belle la vie ?
    Triste perspective : favoriser la rente au détriment du travail.
    On va hésiter lors de notre prochain achat !

  16. Merci à Xavier Simon et à Patrick.
    Je possède un C4 Picasso qui vient d’atteindre tranquillement ses 287000 km. Alors la soit disant fiabilité des étrangères par rapport aux voitures françaises.. je ris.

  17. Propriétaire d’un Koléos 2012, entretien courant, jamais une panne, véhicule bien fini, toutes les options, sûr sur la route, agréable à conduire… 160 000 km… un réseau Renault impecable et à des prix sans commune mesure avec les SAV BMW ou autres Audi! Sans être franchouillard, on peut aussi acheter français et le dire!

    1. Sans vouloir être désobligeant un Koleos 2012 à 160.000km ne vaut rien à la revente.
      contrairement à un Q3 ou X3, equivalent.

      Et je ne parle même pas en terme d’image…

  18. Renault comme la SNCF perd des clients. A cause du manque de sérieux de certains employés .koléos Et. Autres fabriqués. en Corée. ?
    Les grèves ,avec des syndicats voyous ?
    Les normes ,et encore des nouvelles normes ?
    Toujours des études très coûteuses.l’électrique ? Les hybrides ? Et là les écologistes : pas un mot,pas de commentaire ?
    Les voitures électriques : très polluantes pour la fabrication ?
    Le gouvernement freine le développement de l’hydrogène (L’avenir)!!!

    1. L’hydrogène n’a rien de technologie d’avenir tant que créer cette énergie coûte aussi cher.
      Si ce problème est résolu, alors cela pourra avoir un intérêt.
      Si il ne l’est pas ou qu’il l’est trop tard alors l’électrique sera reine. D’ici 5 ans le réseau de bornes électriques sera beaucoup plus étoffé, il est enfin en pleine explosion et il faudra bien rentabiliser ces investissements et le développement de toute cette filière.

      Et vu les progrès depuis 5 ans sur les batteries à la fois en terme d’autonomie, d’impact sur l’environnement et de coûts, la fenêtre de tire pour que l’hydrogène ait ses chances se réduit à grande vitesse. Je suis d’ailleurs impatient de voir ce que Tesla va annoncer en septembre dans son évènement dédié aux batteries justement, mais si les rumeurs de batteries qui tiennent 1 million de kilomètres pour un coût bien plus proche du thermique son avérées, l’électrification va continuer à accélérer.

  19. on aurait pu espérer que la nécessité de plus de sobriété énergétique recentre les gammes en élaguant les très haut de gamme trop gourmands, trop lourds mais il n’en est rien. cela va perdurer.
    Et les constructeurs allemands ont su prendre le virage dans ces catégories très lucratives.
    les français n’ont pas su ou ne savent pas ….. il n’y a que DS qui tente de faire sa place mais la marque l mise peut etre trop sur l’image du « luxe à la française » qui est à mon avis trop « bling bling » pour l’automobile, domaine avant tout « technique ».

  20. J’ai un Scénic 2 court, 2 litres turbodiesel 150cv et Boîte automatique 6 vitesses, de 2007. C’est le véhicule le plus agréable, remarquablement confortable, très dynamique ou très doux selon ce que l’on veut, sûr et fiable, économique (5,2 à 7,5 l/100), très bien fini, que j’ai jamais eu, tant pour la mécanique, la carrosserie que l’aménagement extrêmement pratique! En 13,5 ans je n’ai jamais eu le moindre problème! Le véhicule est toujours comme neuf, contrairement aux allemandes du même âge que je connais… Je peux dire la même chose du Modus 1,6 l essence à boîte automatique de mon ex-femme, qui a maintenant 12 ans! Quad au SAV Renault, les 2 véhicules sont entretenus dans le réseau (un agent à Lyon pour le Scénic, un concessionnaire Renault Retail en région parisienne pour le Modus), il a toujours été impeccable tant en efficacité qu’au niveau des prix. Pour le renouvellement, nous prendrions bien à nouveau des Renault, mais le Modus n’a pas de réel remplaçant, et l’actuel Scénic a terriblement régressé en tout par rapport au mien, sans compter qu’il semblerait qu’il soit supprimé. Alors?

    1. Bonjour, merci pour votre retour d’expérience. Renault semble prendre un tournant d’un point de vue stratégique avec son nouveau directeur général Luca de Meo. Affaire à suivre…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut