Powerful and elegant: The Volkswagen Nivus defines a new market segment
Crédit Photo : Volkswagen

Le Volkswagen Nivus arrive (peut-être) en France !

Volkswagen va lancer en fin d’année un nouveau SUV coupé, le Nivus. Ce modèle était initialement réservé à l’Amérique du Sud et au Mexique en 2020. Il va avoir le droit à une carrière internationale en débarquant en Europe. La France pourrait être concernée.

Nivus ni connu

Dans la gamme Volkswagen, nous demandons le Nivus. Si vous avez tendance à vous perdre parmi tous les modèles proposés, voici un petit rappel. Basé sur la même plate-forme que le T-Cross, le Nivus est un SUV coupé de 4,26 m de long, positionné comme modèle intermédiaire avant de basculer sur le T-Roc. Outre son gabarit, ce Nivus compte sur une ligne « sportive et dynamique » pour séduire les familles. Un positionnement qui n’est pas sans nous rappeler un autre modèle très récent, dont le début de carrière a d’ailleurs été initié loin de la France : le Renault Arkana.

Si l’on égrène la gamme Volkswagen de SUV, on se retrouve face à une offre pléthorique : en mettant de côté l’électrique ID.4, il est possible de choisir entre les T-Cross, T-Roc, Tiguan, Tiguan Allspace et Touareg. Et bientôt le Nivus.

Une offre mécanique adaptée à l’Europe

Pour le moment, on ne sait pas si le Nivus sera distribué en France. Il semble bien plus destiné aux pays de l’Europe de l’Est, mais la possibilité de le voir débarquer dans l’hexagone n’est pas exclue. Si tel est le cas, il faut s’attendre à une évolution en ce qui concerne la partie mécanique. Distribué en Amérique du Sud avec un moteur Flexfuel, il devrait adopter sur le vieux continent une gamme de moteurs identique à celle du T-Cross.

On peut ainsi légitimement s’attendre à voir sous le capot les moteurs 1,0 litre TSI (90, 100 et 115 chevaux). Comme son petit frère, il pourrait également recevoir au choix une boîte de vitesses manuelle ou la version DSG automatique, avec tous les niveaux de finition que l’on connaît chez le constructeur. Une déclinaison R-Line ? On l’espère !

Un positionnement tarifaire agressif

Contrairement à ce que l’on peut observer au Brésil, le prix du Nivus en Europe devrait être légèrement supérieur à celui du T-Cross. Tout le défi pour Volkswagen consiste à trouver le bon positionnement pour que le coupé SUV soit proposé sous la barre des 25 000 euros demandés par le Volkswagen T-Roc – le coupé SUV dérivé de la Golf.

Un arbitrage tarifaire dont nous connaîtrons les détails dans les mois à venir, l’arrivée du Nivus n’étant pas prévue avant le second semestre de l’année 2021.

Partager l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut