Nouveau logo Renault
Crédit Photo : G. JONGERLYNCK DPPI

Le logo de Renault fait sa Renaulution

Renault a adopté son célèbre losange en 1925. Et s’il a connu des styles différents depuis, la marque ne compte pas s’en séparer de sitôt. Depuis son apparition, le losange Renault, immédiatement reconnaissable, traverse les époques et incarne désormais la marque. Une nouvelle version de la forme géométrique sera inaugurée en 2022.

Renault entame sa Renaulution ! Parmi les changements que va opérer la marque française, se trouve l’évolution de son logo emblématique. Luca de Meo, à la tête du Groupe Renault, a dévoilé la nouvelle variation du losange à l’occasion du lancement du plan Renaulution, et lors de la présentation de la Renault 5 Prototype. En renouvelant son logo, Renault souhaite propulser la marque dans une nouvelle ère. Gilles Vidal, Directeur du Design chez Renault depuis 2020, nous permet d’en apprendre un peu plus sur ce nouveau losange.

Un symbole qui traverse les décennies et raconte une histoire

Au lancement de la marque Renault en 1899, son logo aux formes arrondies était composé des lettres LR, initiales de Louis Renault. Le losange désormais iconique n’est arrivé qu’en 1925. Avec ses angles, il avait notamment la particularité d’être adapté aux capots en forme de dièdre, en vogue à l’époque. Le 2 juin 1960, Pierre Dreyfus, alors PDG de Renault, le fait entrer dans l’histoire. Selon lui,  « le dessin du losange, noir sur fond jaune, ainsi que le style des caractères typographiques Renault doivent être considérés comme immuables et scrupuleusement reproduits dans toutes les formes de publicité, d’inscription sur les bâtiments ou de reproduction quelconque de la marque. »

Preuve que la marque tient à évoluer avec son temps, le losange Renault a connu des évolutions et a été remanié pas moins de 9 fois (en tenant compte de la dernière mouture). En 1946, 1959 ou encore en 1972, lorsque le peintre Yvaral et son père Vasarely sont sollicités par Renault pour donner un look différent au logo. Ils choisissent alors de conserver le noir et le jaune, mais de se débarrasser des lettres Renault. En 1992, le losange adopte l’image que nous connaissons encore aujourd’hui, l’impression en relief du losange chromé sur fond jaune. Bien que cette dernière version ait été remaniée en 2015, il était temps pour la marque de moderniser à nouveau son losange.

Gilles Vidal, du lion au losange

Depuis son arrivée en 2020, Gilles Vidal, nouveau directeur du Design de Renault, s’est vu confier une mission de taille : faire entrer la marque française dans une nouvelle ère. Pour cela, il lui faut travailler sur le style des futurs modèles, comme celui de la R5 qui fera son grand retour, mais aussi sur le logo de la marque. Ancien directeur du Design de Peugeot, Gilles Vidal a aujourd’hui changé de camp en délaissant le lion, qui évolue également de son côté, pour le losange. Il se confie et explique pourquoi et comment cette nouvelle variation a vu le jour.

Fallait-il garder la forme du losange ? La question s’est posée. Mais pour Gilles Vidal, il s’agissait d’une évidence. « Le losange est une des formes les plus reconnues dans le monde et dans l’univers de l’automobile. C’est une forme géométrique simple, identitaire, forte, puissante ; le challenge était de renouveler cette forme en lui donnant du sens, des valeurs nouvelles, contemporaines pour projeter la marque dans le futur. » Une nouvelle version était d’ailleurs à l’étude depuis 2019. Le losange est le reflet du « point d’équilibre entre reconnaissance de l’héritage de la marque et entrée dans une nouvelle ère, symbole d’avenir », explique Gilles Vidal.

Un logo épuré en phase avec son temps

Pour donner une dimension futuriste, fini l’effet tridimensionnel et le volume, place au flat design pour s’adapter au mieux aux nouvelles technologies. Toujours d’après le directeur du Design, “En phase avec son temps et résolument moderne, le losange restylé incarne parfaitement l’ère « Nouvelle vague » dans laquelle Renault est entré. Le logo a ainsi été épuré afin de s’adapter au monde de plus en plus digital dans lequel il va évoluer. Il pourra facilement être mis en mouvement et en couleurs sur des supports vidéo ou numériques.

Gilles Vidal et ses équipes souhaitent que ce nouveau losange puisse « accompagner les changements actuellement à l’œuvre » et faire de Renault une marque plus relationnelle et créatrice de valeurs humaines. Cette forme géométrique modernisée vient parfaitement s’inscrire dans le plan Renaulution. « Nous l’avons repensée pour qu’elle devienne plus iconique, à la fois simple et porteuse de sens, une véritable griffe intemporelle, sans effets ni couleurs superflus, avec une reprise contemporaine des lignes, part essentielle de notre héritage graphique », explique le directeur du Design. Ce n’est effectivement pas la première fois que Renault utilise la ligne pour iconiser son logo. Il ajoute qu’il s’agit de  « raconter une histoire, celle d’une symbiose, d’un cycle, d’un chemin entre deux losanges qui s’imbriquent par un effet d’optique en créant une complémentarité et impression de mouvement continu. »

 

Un emblème porté par les nouveaux modèles dès 2022

Le losange épuré se retrouvera sur les nouveaux modèles à partir de 2022, puis sur toute la gamme Renault à compter de 2024. Il a été présenté pour la première fois le 14 janvier dernier, sur le prototype de la Renault 5 présent lors de la conférence autour du plan stratégique “Renaulution”. « C’est sur Renault 5 Prototype que nous l’avons intégré pour la première fois. C’était pour nous un formidable terrain d’expérimentation. » raconte Gilles Vidal. Suite à cet événement, la marque a reçu des retours très positifs autour de ce logo. Face à cet enthousiasme, Renault a alors décidé de le lancer dès 2022 sur la Mégane E-Tech électrique, puis sur le Renault Kadjar de seconde génération. En attendant, on peut déjà le voir à la fin des spots publicitaires télévisés Renault.

Cap vers l’électrique

Le nouveau logo sera également l’emblème d’une génération de Renault qui met le cap vers l’électrique. D’ici quatre ans, Renault a prévu de renouveler la famille Kangoo et le Kadjar sous la nouvelle technologie hybride E-Tech, mais aussi de multiplier les véhicules électriques avec la Mégane Electric et un SUV familial. La Renault 5 est, elle, déjà fortement attendue. En présentant le prototype, Renault a créé l’attente. On sait d’ores et déjà qu’elle sera proposée en 100% électrique sur la plateforme CMF-B (châssis des Clio 5 et Captur 2) afin de pouvoir contenir les coûts. La version de base devrait être vendue à moins de 20 000€. Sans nul doute que le retour de la petite frenchie fera des émules, d’autant plus qu’elle sera « made in France ». Son assemblage est prévu à Douai (59) et Cléon (76).

Alpine, de son côté, dévoilera également un SUV électrique sportif et une A110 Targa. Il faut espérer que cet investissement dans une nouvelle gamme permettra à Renault de rebondir suite à la grave crise que la marque traverse dans le contexte de la pandémie de Covid-19.

Horizon 2024

Renault a présenté un calendrier de sorties des prochains modèles jusqu’en 2024. Le moins que l’on puisse dire est que la marque ne se laisse pas abattre. Elle a de la ressource et le prouve.

Année de sortie Les modèles

 

2021 Koleos gamme 2021 : janvier

Captur E-Tech 140 hybride et R.S Line : printemps

Arkana : mars

Mégane E-Tech hybride rechargeable : mars

Trafic Combispace restylé : mars

Kangoo 3 ludospace : avril

Kangoo 3 Van : avril

Express van : avril

Trafic VU restylé : été 2021

Clio Blue dCi 100 (nouveau moteur) : septembre

Mégane Electric : septembre (présentation), fin 2021 (lancement)

Kadjar II : novembre 2021 (présentation)

2022 Un grand SUV électrique préfiguré par le concept Morphoz de 2020.

Le nouveau Kadjar qui sera décliné en hybride de 160 ch (nouveau système E-Tech avec un inédit 3-cylindres 1.2) et en hybride rechargeable de 240 ch (identique à celui du Mitsubishi Outlander).

2023 Nouvelle Clio 5

Captur, nouvelle génération

Nouveau Kadjar 7 places

Remplacement de l’Alpine A110

Une version inédite du Targa

Une remplaçante pour la ZOE

Un SUV sportif électrique

2024 SUV Alpine

 

 

Partager l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut