Carburant alternatif le moins cher

Le bioéthanol, un biocarburant moins cher

Si les modèles compatibles au bioéthanol ou E85 restent encore peu nombreux, ce carburant alternatif gagne du terrain. Il est à ce jour le carburant le moins cher du marché, permettant des économies significatives en comparaison avec l’essence. Non seulement le prix à la pompe de l’E85 est plus intéressant, mais en plus il permet de bénéficier de nombreux autres avantages économiques, et notamment des aides de l’Etat. Par ailleurs, les voitures roulant au bioéthanol devraient bientôt être plus nombreuses sur nos routes. En effet, en plus d’une offre qui tend à s’élargir, un récent arrêté permettant l’homologation des boîtiers de conversion E85 aux voitures de 15 CV et plus, ainsi qu’aux voitures équipées d’un filtre à particules va entrer en vigueur au 1er avril. Zoom sur le carburant le moins cher du marché.

1. Le bioéthanol, en bref

Bioéthanol, superéthanol ou E85, ce carburant moins polluant fait de plus en plus parler de lui. Mais de quoi s’agit-il exactement ? L’E85 est une déclinaison du Super sans plomb 95 qui contient entre 65% et 85% de bioéthanol. Pour rappel, le bioéthanol est issu de la fermentation des sucres et de l’amidon que l’on retrouve dans les céréales, les betteraves sucrières, la canne à sucre et leurs résidus de transformation. Ce carburant “vert” est alors réservé aux véhicules adaptés de série (flex-E85) et véhicules essence équipés d’un boîtier de conversion E85 homologué par l’Etat, et installé par un installateur agréé.

Les véhicules roulant au bioéthanol E85 peuvent également fonctionner avec de l’essence sans plomb dans le même réservoir. Pour savoir si votre véhicule peut recevoir de l’E85, reportez-vous à la case P3 de votre carte grise (mentions FE, FL, FG, FN ou FH).

2. Des économies à la pompe

En plus d’être plus écologique, le bioéthanol est aussi plus économique. C’est d’ailleurs le principal avantage mis en avant par les consommateurs d’E85. Effectivement, ce carburant alternatif est, aujourd’hui, le moins cher à la pompe. Moins émetteur de CO2 que les carburants fossiles, il bénéficie d’une défiscalisation qui le rend très concurrentiel. Il faut compter moins de 0,70€ au litre, contre près de 1,50€ pour le sans-plomb 95 et 1,40€ pour le diesel. Alors, même si les voitures roulant au bioéthanol sont un peu plus gourmandes que les véhicules essence (une surconsommation de 20 à 30 %), le bioéthanol reste plus avantageux. Sur une année, sur 13 000 km parcourus, l’économie atteint 450€ par rapport à une essence de même puissance. (Un site internet vous permet même de calculer vos économies au super-éthanol-E85.) Le bioéthanol est le carburant idéal pour les automobilistes roulant moins de 25 000 km par an, principalement en péri-urbain ou extra-urbain.

Bon à savoir pour les frontaliers, le bioéthanol est souvent plus développé et aussi peu coûteux au-delà de nos frontières, comme en Belgique par exemple.

3. De nombreux (autres) avantages économiques

1. Réduction du prix de la carte grise

En plus d’être moins cher à la pompe, le bioéthanol permet de bénéficier d’autres avantages économiques. La carte grise d’un véhicule flex-E85 est notamment gratuite dans toutes les régions, à l’exception du Centre-Val de Loire et de la Bretagne où celle-ci est à moitié prix. Cette exonération de la taxe régionale pour la délivrance de la carte grise est limitée à 750€ pour les véhicules équipés d’un boîtier E85 homologué. Un avantage à la revente !

La Collective du Bioéthanol précise que “deux régions proposent des dispositifs d’aide à la conversion au Superéthanol-E85 : Hauts-de-France et Provence-Alpes-Côte d’azur».

2. Exonération du malus écologique et éligibilité à la prime à la conversion

Émettant moins de 250 g de CO2/km, les véhicules flex-E85 d’origine bénéficient d’un abattement de 40% sur leurs émissions de CO2. pour le calcul du malus écologique, ainsi que pour la prime à la conversion.

3. TVA déductible et exonération de TVS pour les entreprises

Pour les entreprises, la TVA pour le superéthanol-E85 est déductible à 80%, et les véhicules hybrides, roulant au superéthanol-E85 et à l’électricité dont les émissions sont inférieures à 100 g CO2/km, bénéficient d’une exonération de la Taxe sur les Véhicules de Société (TVS) pour 12 trimestres à compter de la première mise en circulation.

4. Les voitures flexfuel : une offre qui s’élargit

Aujourd’hui, les voitures neuves au bioéthanol ne sont pas courantes et plus onéreuses à l’achat. En effet, peu de marques proposent des voitures compatibles de série (flexfuel) : Ford, Land Rover et Jaguar. Mais en 2021, la liste des modèles proposés devrait s’allonger. Ford, pionnier des véhicules flexibles en Europe, a notamment annoncé six nouveaux modèles compatibles (4 voitures dont deux hybrides et 2 utilitaires légers).

Un coup d’accélérateur a donc été donné, même si la distribution reste limitée. L’une des principales raisons est le manque de stations-service distribuant du E85. Les voitures roulant au bioéthanol représentent un peu plus de 3% du marché de l’essence et on compte à peine plus de 2 000 stations en France. Actuellement, ce carburant n’est disponible que dans une station sur quatre. Les régions les mieux équipées sont l’Occitanie, les Hauts-de-France et la Provence-Alpes Côtes d’Azur.

1. La liste des modèles compatibles de base avec le bioéthanol E85 en 2021

Marques Modèles
Ford Ford Kuga FHEV
Ford Puma EcoBoost
Ford Fiesta EcoBoost
Ford Focus EcoBoost mHEV
Ford Fiesta Van
Ford Transit Connect
 

Land Rover

Range Rover Evoque Flex Fuel Hybride
Land Rover Discovery Sport Flex Fuel Hybride
Jaguar Jaguar E-Pace Flex Fuel HYbride

 

5. Vers une démocratisation du bioéthanol grâce à l’homologation des boîtiers E85

Jusqu’à maintenant, le bioéthanol ne concernait que les véhicules flex-E85 de série, ainsi que les voitures essence compatibles avec le SP95-E10 jusqu’à 14 CV et équipées d’un boîtier homologué. Mais à partir du 1er avril, il sera également possible de faire installer un boîtier E85 homologué par l’Etat sur les véhicules dont la puissance fiscale dépasse 15 CV, ainsi que les véhicules équipés d’un filtre à particules. Ainsi, 9 voitures essence sur 10 sont désormais compatibles.

Pour pouvoir convertir son véhicule essence, il faut se rendre chez un installateur agréé et débourser environ 1 000€, mais l’achat du boîtier est amorti en environ 2 ans. Le tout sera réalisé en à peine 3h. Votre voiture pourra rouler indifféremment avec tous les carburants essence : SP95, SP98, E10 et E85. Par ailleurs, votre véhicule sera autorisé à rouler les jours de circulation alternée. Enfin, il faut savoir que cette transformation engendre une modification de la carte grise, mais cette dernière devient gratuite ou à moitié prix à la revente de la voiture.

Partager l'article

Un commentaire pour “Le bioéthanol, un biocarburant moins cher

  1. Une voie intéressante qui permet – avec le GPL qu’il ne faudrait pas oublier trop vite – de pouvoir rouler économique et écologique, sans se perdre avec des véhicules électriques soi-disant ‘verts’ avec leur autonomie ridicule lorsque l’on circule hors de la ville !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut