Changement étiquette pneus
Crédit Photo : SYNDICAT DU PNEU

Un nouvel étiquetage pour les pneumatiques depuis le 1er mai 2021

Depuis le 1er mai 2021, un nouveau système d’étiquetage des pneumatiques a fait son apparition. Son objectif est d’apporter à tous les consommateurs des informations plus précises sur les performances des pneus. De l’économie de carburant possible en passant par la distance de freinage, autant d’éléments qui sont là pour aider à l’achat.

Une étiquette revue pour faciliter le choix

C’est une nouveauté qui concerne de nombreux véhicules et notamment les voitures de tourisme, les camionnettes ou les poids-lourds : désormais, un nouvel étiquetage voulu par l’Union Européenne est obligatoire sur les pneumatiques. Concrètement, ce système apporte de nouvelles classifications et se traduit par de nouvelles étiquettes au design modernisé, présentes sur les fameux pneus.

Parmi les éléments qui font leur apparition, on retrouve en haut de l’étiquette standardisée le nom du fournisseur, la référence et le type du pneu ou encore ses dimensions et les indices de charge et de vitesse. Des données qui étaient autrefois absentes. On peut aussi percevoir d’un coup d’œil la classe du véhicule pour laquelle le pneumatique est recommandé. Une information qui par le passé se situait en bas à gauche.

Des données toujours plus techniques pour mieux choisir

On retrouve ensuite l’efficacité des pneumatiques sur la consommation de carburant et le niveau de résistance au roulement sans oublier les performances au freinage sur sol mouillé. Une note, exprimée avec une lettre, est présente sur une échelle allant de A à E. Une petite évolution par rapport à l’échelle précédente qui s’étendait de A à G. Les classes F et G ont été tout simplement supprimées car elles étaient inférieures au seuil minimum de performance exigé en Europe.

En ce qui concerne le volume sonore, c’est-à-dire l’évaluation en décibels du bruit généré par les pneumatiques, il apparaît toujours en étant complété aussi par une lettre (A, B ou C).

On note l’apparition de pictogrammes spécifiques aux pneumatiques hiver. Ces dernières indiquent si le pneu possède une bonne capacité d’adhérence sur neige ou s’il s’agit d’un pneu non clouté offrant une bonne tenue sur la glace. À chaque fois, il est fait référence aux normes incontournables, à savoir le marquage 3PMSF ou Three-Peak Mountain Snowflake, sans oublier la norme ISO 19447.

Enfin, un QR code fait aussi son apparition sur cette nouvelle étiquette. En le flashant, il sera alors possible de se connecter à la base de données EPREL (Registre européen des produits pour l’étiquetage énergétique) pour accéder à des informations techniques sur le produit.

Toutes les nouveautés qui apparaissent sur l’étiquetage des pneumatiques sont là pour permettre de mieux comparer les différents produits et leurs performances énergétiques. Obligatoire pour tous les pneumatiques mis en vente à partir du 1er mai 2021, ce système cohabitera toutefois avec les anciennes étiquettes jusqu’au mois de novembre.

 

Partager l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut