Microcredit voitures propres
Crédit Photo : ROADLIGHT

Le Microcrédit : nouvelle solution pour acheter une voiture plus propre ?

Une nouvelle solution de financement pour acheter un véhicule propre est arrivée. Elle cible les foyers les plus modestes. Il s’agit d’un microcrédit dont le montant peut atteindre 5 000 €. Une aide supplémentaire qui, bonne nouvelle, est cumulable avec les dispositifs du bonus écologique et de la prime à la conversion. Explications.

Le microcrédit pour aider au financement de véhicules moins polluants

Acheter un véhicule électrique ou une voiture hybride, cela reste aujourd’hui une dépense très importante sur le plan financier. En effet, même si les constructeurs ont tendance à développer leurs offres et que les propositions sont de plus en plus variées, le prix en entrée de gamme reste élevé. Alors, afin d’aider les ménages à se convertir à l’électrique ou à l’hybride, les dispositifs sont nombreux. Du bonus écologique à la prime à la conversion, il est déjà possible de bénéficier d’un coup de pouce. Désormais, c’est aussi un microcrédit qui sera accessible aux ménages en fonction de leurs revenus.

Il s’agit d’une aide financière garantie à 50 % par l’État pour l’achat d’un véhicule neuf ou d’occasion peu polluant. Elle peut aussi être utilisée dans le cadre d’une location longue durée (LLD) ou location avec option d’achat (LOA). Cette aide concerne les particuliers pour l’achat d’une voiture bénéficiant d’une vignette Crit’Air 0 (électrique ou hybride rechargeable) ou Crit’Air 1 (véhicule essence depuis le 1er janvier 2011) dont le taux d’émission de CO2 est inférieur ou égal à 132 g/km.

En plus des voitures, cette aide concerne également les deux ou trois roues et quadricycles à moteur électrique.

Comment obtenir le microcrédit pour les véhicules propres ?

Le dispositif du microcrédit pour les véhicules propres est cumulable avec les autres aides si le véhicule ciblé le permet. Ainsi, vous pouvez additionner le bonus écologique et le montant de la prime à la conversion à ce financement.

Si le montant peut atteindre 5 000 €, le remboursement doit intervenir sur une période de cinq ans au maximum. Il est possible d’en bénéficier sans avoir d’apport.

Comment obtenir le microcrédit ? Il faut se tourner vers un service d’accompagnement social comme l’Adie, la Croix-Rouge française, la Fédération des familles rurales, les Restaurants du cœur ou encore le Secours catholique. C’est cet interlocuteur qui assistera le demandeur dans les démarches administratives et qui pourra aboutir au montage du dossier pour ensuite le présenter devant les banques partenaires du projet.

Ce dispositif vise en priorité les ménages très modestes. Il s’agit des personnes exclues du système bancaire, disposant de très faibles revenus, voire en situation professionnelle précaire.

Partager l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut