Opel Mokka X (2021)
Crédit Photo : DIDIER RIC _ L ARGUS

Opel Mokka X (2021), tout sur celui qui dérive du DS3 Crossback et du Peugeot 2008

Opel avait stoppé fin 2019 la production du Mokka X, sans présenter de nouvelle génération pour prendre le relais. Un arrêt qui n’était finalement que provisoire. Cette période de transition était nécessaire pour préparer la seconde génération basée sur le nouveau Peugeot 2008 et le DS3 Crossback, et mieux marquer la fin de la période General Motors. Alors, que faut-il attendre de ce nouvel Opel Mokka X, le premier de l’ère PSA ? Réponses.

Un Opel Mokka plus petit et plus séduisant

Si les modèles concurrents ont tendance à prendre en taille, avec des gabarits toujours plus importants, l’Opel Mokka X de seconde génération va opérer le mouvement inverse. Sa longueur totale devrait être de 4,13 m, soit 17 cm de moins que la précédente génération. Visuellement, il pourrait être relativement proche du concept-car Opel GT X Experimental présenté en 2018. Le Mokka X inaugurera le « Vizor », c’est-à-dire la calandre monobloc appelée ensuite à se généraliser sur tous les modèles.

Pour les motorisations, on retrouvera sous le capot du Mokka X le moteur à trois cylindres essence 1.2 PureTech. Il sera décliné en 100, 130 et 155 ch. Pour le diesel, le 1.5 BlueHDi sera greffé, disponible en 100 et 130 ch. Un Opel Mokka X-e, 100 % électrique, devrait arriver dans un second temps.

Une structure de DS3 Crossback, un positionnement moins Premium

Le Mokka X II va reposer sur la plateforme CMP. Tout comme la Corsa bénéficie de la base CMP et de la structure complète de la Peugeot 208, le Mokka X va lui utiliser la base CMP et devenir un « cousin » des DS3 Crossback et Peugeot 2008. En raison des délais très courts de développement, mais également pour uniformiser la production, ce choix était inévitable.

Pour rappel, la plateforme CMP est « dédiée à la fabrication de l’ensemble des petites citadines (segment B), des berlines entrée et milieu de gamme (segment C) et des SUV compacts, quelle que soit la marque, Peugeot, Citroën, DS, Opel ou Vauxhall ».

Une production en France pour l’Opel Mokka X II

Bonne nouvelle pour le secteur de l’automobile et en particulier la production nationale, le nouvel Opel Mokka II sera assemblé en France dans l’usine de Poissy (Yvelines). Cette production devrait débuter à la fin de l’année 2020. Il s’agira d’un véritable DS3 Crossback recarrossé. De nombreuses pièces seront communes avec le véhicule « Premium ».

À terme, la gamme Opel va donc se décliner avec ce petit Mokka X, puis le crossover Crossland (cousin du C3 Aircross) et enfin, comme version la plus grande, l’Opel Grandland. Le Mokka X est voué à se repositionner au milieu de l’offre du constructeur, ce qui risque de dérouter certains des acheteurs.

Côté prix, il est question d’un positionnement moins élevé que chez DS Automobiles, ce qui est notamment justifié par une approche moins high-tech. Le concurrent direct sera le Volkswagen T-Cross.

Partager l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut