Google android automotive
Crédit photo : Volvo

Google, responsable de l’interface de votre prochaine voiture ?

Vous connaissez déjà Google pour son service de moteur de recherche. Vous connaissez aussi sans doute Google pour son système d’exploitation dédié aux smartphones, baptisé Android. Alors dites bonjour à Android Automotive, l’interface dédiée à l’automobile. Un système d’exploitation complet qui pourrait bien se retrouver demain dans la plupart des voitures du marché.

Les services Google embarqués, sans téléphone

Actuellement, parmi les voitures proposées par les constructeurs, on assiste à une montée en puissance de l’équipement numérique, et notamment à l’intégration des smartphones. Voilà pourquoi, selon le constructeur, on peut notamment retrouver Apple CarPlay et Android Auto. Il s’agit de solutions pour faire en sorte que votre voiture communique avec votre téléphone portable.

Android Auto comme Apple CarPlay sont des applications qui permettent à un smartphone de prendre le contrôle de l’écran central d’une voiture. Il est donc possible d’utiliser Google Maps ou d’écouter de la musique via Spotify, mais en réalité c’est le smartphone qui fait tout le travail.

Mais demain, Google envisage purement et simplement de supprimer le lien avec le téléphone, et ainsi équiper directement les voitures avec un système d’infodivertissement indépendant. Votre voiture va devenir une sorte de smartphone roulant, avec un ensemble d’applications, des mises à jour et une synchronisation possible avec vos autres appareils.

Android Automotive, et Google prend le contrôle de votre voiture

Installé directement dans la voiture, le système d’exploitation pourrait intégrer tout l’écosystème de produits Google et bien plus. Surtout, il pourrait s’agir d’une solution pour que l’ensemble des fonctionnalités intelligentes et autres commandes numériques reposent sur les technologies développées, dans l’ombre, par Google.

On peut imaginer, par exemple, que l’assistant Google vous aide à paramétrer le chauffage ou à régler votre siège selon vos préférences. Il suffira peut-être de prononcer « OK Google » pour donner des ordres au système et lancer une carte… Google.

Il est question d’une personnalisation du système selon les constructeurs avec, par exemple, des couleurs et un jeu de polices qui s’adaptent aux envies, ou encore une page d’accueil avec des éléments configurables. Parmi les clients déjà annoncés de ce système d’exploitation Android Automotive, on retrouve notamment Volvo, le groupe General Motors mais aussi l’alliance Renault-Nissan.

Les premières voitures équipées à partir de 2020

Pour le moment, aucune voiture n’est équipée d’un tel système, mais Android Automotive devrait arriver très prochainement. La Volvo XC40 électrique et la Polestar 2 devraient être les premières voitures à embarquer ce système, dès 2020.

Déjà, la question de la gestion des données ainsi captées par le système fait débat. Certains y voient un nouveau danger pour la vie privée. Mais il ne faut pas l’oublier, rouler aujourd’hui en embarquant son téléphone avec soi c’est déjà donner énormément d’informations sur ses déplacements et ses habitudes au géant Google ! L’hégémonie de Google dans un nouveau domaine se profile.

Situation étonnante et paradoxale, alors qu’il y a quelques années seulement, les constructeurs rechignaient à voir débarquer Apple CarPlay et Android Auto. Aujourd’hui, c’est tout le système que les constructeurs s’apprêtent à « confier » à Google.

Partager l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut