Interfile
Crédit photo : David Morcrette

De nouveaux panneaux de signalisation destinés à la circulation inter-files

Après avoir arrêté l’expérimentation relative à la circulation inter-files à la fin du mois de janvier 2021, celle-ci est de nouveaux autorisée. En effet, la première expérimentation avait donné lieu à un bilan mitigé… mais un nouvel essai est lancé. L’objectif reste de comprendre comment cette pratique en théorie interdite mais pourtant utilisée pourrait être mieux encadrée et même enseignée.

Des panneaux dédiés pour signaler l’inter-files possible

Une nouvelle expérimentation de la circulation inter-files a été lancée depuis le début du mois d’août. Il s’agit, pour rappel, de permettre aux véhicules à deux-roues motorisés de circuler entre les files de voitures lorsque les conditions le permettent. Cela concerne les autoroutes et les voies rapides alors que le trafic est dense. Pour accompagner cette nouvelle expérimentation d’une durée de trois ans (et concernant 21 départements*), de nouveaux panneaux de signalisation vont être mis en place.

Cette nouvelle signalisation se résume à un panneau qui indique la vitesse maximale autorisée en circulation inter-files, le positionnement entre les deux voies les plus à gauche de la chaussée et la pratique uniquement sur des voies congestionnées. À la vue de ces panneaux, les utilisateurs comprendront qu’ils seront dans une zone qui permet la circulation inter-files. L’arrivée de ce panneau de signalisation est liée aux retours émis par le Centre d’études et d’expertise sur les risques, l’environnement, la mobilité et l’aménagement (CEREMA), qui a étudié l’expérimentation menée ces dernières années.

Des règles pour utiliser l’inter-files inchangées

Pour pouvoir circuler entre les voies constituées d’automobiles, plusieurs règles doivent être respectées. Ainsi, cette pratique ne concerne que les autoroutes ou les voies composées de deux chaussées avec un terre-plein central. La vitesse autorisée doit y être supérieure ou égale à 70 km/h.

La circulation inter-files doit obligatoirement se réaliser entre les voies les plus à gauche, à une vitesse de 50 km/h au maximum, sans jamais atteindre un différentiel de 30 km/h par rapport aux autres véhicules. Bien entendu, il est interdit d’utiliser cette pratique dans les zones de travaux ou encore lorsque les conditions météo ne le permettent pas (neige ou verglas).

L’ensemble des règles sont consultables sur le site Service-Public et sur celui de la Sécurité Routière. Mieux vaut les consulter si vous prévoyez de circuler avec un deux-roues ou trois roues et de gagner du temps entre les files de voitures. Car le non-respect des règles est passible d’un retrait de trois points sur votre permis de conduire et d’une amende forfaitaire de 135 €.

Et vous, que pensez-vous de la circulation interfile : pour ou contre ?

 

*Voici la liste des 21 départements dans lesquels la nouvelle expérimentation de la circulation inter-files est en place depuis le 2 août 2021 : les Bouches-du-Rhône, la Haute-Garonne, la Gironde, l’Hérault, l’Isère, la Loire-Atlantique, le Nord, le Rhône, le Var, les Alpes-Maritimes, la Drôme, le Vaucluse, les Pyrénées-Orientales et l’ensemble des départements de la région Île-de-France.

Partager l'article

5 commentaires pour “De nouveaux panneaux de signalisation destinés à la circulation inter-files

  1. Une ineptie !!!! Le comble je vous cite  » une pratique en théorie interdite ». Comment accepter les mesures imposées aux automobilistes après cette décision complètement irresponsable.

    1. Juste une question à ceux qui sont contre :
      Avez-vous déjà circulé à moto sur les routes concernées ?
      Si non, vous n’avez pas à faire ce genre de « commentaire « 

  2. Contre, il faudrait aménager une voie de circulation spécifique de 1 à 1,50 mètre pour la circulation des motos….
    Cordialement,
    Patrick

  3. Bonjour
    La circulation interdîmes est pratiquée depuis des lustres notamment en IDF par des motards responsables, ayant passé un permis de conduire spécifique et difficile, ayant appris à se comporter et des positionner en circulation, a freiner, à éviter, etc.
    Cette pratique respectait les règles de sécurité et ne se faisait qu’entre les deux files les plus à gauche
    Les choses se sont largement dégradées avec la recrudescence des gros scooters, 2 voir 3 roues, avec des conducteurs se sentants tous puissants sans n’avoir jamais pris le moindre cours de conduite la plupart du temps.
    Des 125 sont maintenant rapides et puissants. Trop sans apprentissage !!
    Ce n’est qu’un avis de vieux motard d’un peu plus de 60 ans
    Je ne cherche pas à stigmatiser qui que ce soit
    Mais ne confondons pas tous les 2 roues

  4. Tout ceci ne changera rien.
    Cela fait des décennies que cela se pratique et c est devenu incontrôlé par le plupart des utilisateurs deux roues et incontrôlables par la législation.
    Trop de soit disant deux roues (trois roues) n’ont pas de permis et ne savent ni respecter ni contrôler les machines.
    Et étant motard , je n’ai jamais été verbalisé (et je ne connais personne dans ce cas ).
    Le fait d’inventer cette règle permet juste de mettre en évidence qu elle n est pas respectée et du coup de pouvoir verbaliser.
    Dans le fond ça ne changera rien.
    Ça continuera et les amendes tomberont.
    Bon courage aux motards et
    Bon courage aux flics devant appliquer le règlement ….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut