Baisse coût permis de conduire

Coût du permis de conduire : le gouvernement annonce une baisse de 30 %

Passer le code et le permis de conduire, c’est un de vos projets, mais le coût des inscriptions en auto-école étant assez élevé, vous repoussez sans cesse votre formation à plus tard… Bonne nouvelle ! Vous allez bientôt pouvoir tout apprendre des panneaux signalétiques et vous installer pour la 1ère fois à la place du conducteur ! Le gouvernement vient en effet d’annoncer plusieurs mesures visant à faire baisser le prix du permis de conduire.

Le Premier Ministre Edouard Philippe et le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner viennent de présenter au chef de l’Etat un rapport parlementaire composé d’une série de dix mesures pour réduire le coût de la formation « de 30% ». Comme l’a annoncé Edouard Philippe sur Twitter : « En moyenne, passer le permis, c’est 1800 euros et deux mois d’attente. C’est un obstacle à la mobilité de nos jeunes et à leur insertion professionnelle. C’est pourquoi nous mettons en place des solutions concrètes pour faire baisser le prix du permis de conduire de 30%« .

Une nouvelle qui devrait redonner le sourire aux propriétaires d’écoles de conduite qui, selon les chiffres du Conseil National des Professionnels de l’Automobile (CNPA), avaient vu le nombre d’inscriptions chuter de près de 50% depuis novembre dernier. C’est en effet, à cette date que le président de la République avait annoncé la mise en place d’une série de mesures pour une baisse drastique du coût du permis dans les mois à venir. Les potentiels candidats avaient alors tout logiquement préféré repousser leur inscription pour bénéficier de ces mesures.

Quelles sont les solutions annoncées ?</

Le Premier ministre a d’ores et déjà fait part de la mise en place de modes d’apprentissage moins onéreux :

  • Les auto-écoles bénéficieront d’une incitation fiscale pour s’équiper de simulateurs. Les élèves pourront passer jusqu’à 10h sur ce simulateur dans le forfait minimum de 20h de formation obligatoire.
  • Le passage de l’examen de la conduite pourrait se faire dès 17 ans mais l’élève ne pourra conduire seul qu’à sa majorité.
  • L’apprentissage sur véhicule à boîte automatique sera développé. Cette formation, plus rapide sera donc moins coûteuse.

Le gouvernement souhaite également donner un coup de pouce aux jeunes et responsabiliser les candidats à l’examen, ainsi :

  • Tous les jeunes qui s’engagent dans le Service National Universel bénéficieront d’une préparation gratuite au code et la possibilité de passer gratuitement cet examen, dès juin prochain.
  • Les candidats pourront s’inscrire directement en ligne à l’examen pratique. Afin de responsabiliser les candidats, en cas d’échec, le délai pour se représenter sera conditionné au résultat obtenu.

Enfin, Edouard Philippe annonce la mise en place d’un contrat-type et un comparateur en ligne afin de mieux comparer les offres des auto-écoles et pouvoir ainsi faire jouer la concurrence.

Quand ces mesures seront-elles effectives ?

Ces différentes mesures, qui séduisent déjà les élèves et propriétaires d’auto-écoles, feront partie de la loi orientation et mobilité, qui sera examinée en commission à l’Assemblée le 14 mai 2019.
Certaines d’entre elles seront donc mises en place dès le mois de juin.

Partager l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut