Pneu E Primacy
Crédit Photo : MICHELIN

Michelin lance son nouveau pneu : l’e.Primacy

L’éco-conduite n’est pas l’affaire que des constructeurs automobiles. Michelin nous le démontre avec la sortie de son dernier pneu, l’e.Primacy. En plus d’être produit en Europe, ce pneu permet de réduire l’empreinte carbone de son véhicule.

On entend souvent parler d’écologie, d’empreinte environnementale et de réduction des émissions polluantes pour l’optimisation de la fabrication des voitures. On entend moins souvent parler des équipements de ces dernières, qui peuvent pourtant jouer un rôle tout aussi important. Michelin nous le démontre avec son dernier produit en date. La manufacture française dévoile son nouveau pneu premium : le e-Primacy. Une nouvelle gamme, plutôt adaptée aux conditions estivales, qui devrait arriver sur le marché au printemps prochain. Cette nouveauté vient compléter la gamme Primacy IV qui porte depuis plus de vingt ans le label « Energy Saver » à faible résistance au roulement.

1. La démarche éco-responsable de Michelin

Michelin, entreprise basée à Clermont-Ferrand, n’a pas fini d’innover dans le développement de sa gamme de pneus. Aujourd’hui plus que jamais, elle montre son souhait et son investissement dans une démarche éco-responsable pour également favoriser une conduite plus « verte ». Ce nouveau pneu appelé e.Primacy est produit en Europe (Allemagne, Italie, Espagne) et destiné uniquement au marché européen. Il est conçu de telle manière à réduire significativement les émissions de CO2. Une attention particulière est également portée à la production et la logistique de cet équipement.

D’après Emmanuel Ladent, directeur des lignes business du groupe Michelin, « Le gain pour la planète est estimé à 174 kg pendant la durée d’utilisation du pneumatique, soit l’évitement des émissions de CO2 d’un véhicule parcourant plus de 1 600 kilomètres. » Il faut savoir que le pneumatique représente entre 20 et 30 % de la consommation de carburant d’un véhicule, mais aussi de ses émissions de CO2.

2. Un pneu de grande classe

Comme dans de nombreux domaines, les pneus bénéficient d’un classement de qualité et d’efficacité. Michelin peut être fier car l’e.Primacy affiche un étiquetage « Classe A » en matière énergétique. De belles performances déjà reconnues pour ce nouveau pneu : une moindre résistance au frottement (-27 % par rapport à la moyenne du marché premium), une économie de carburant de 0,21 l de carburant aux 100 km en thermique, et 7 % de plus d’autonomie en voiture électrique ou 30 km pour un véhicule ayant une autonomie de 400 kilomètres. Si ces chiffres proviennent de Michelin, ils restent tout de même très prometteurs face aux pneus de la concurrence.

Côté grip, ce pneu conserve la Classe B en adhérence ce qui permet d’envisager une conduite non seulement plus verte mais aussi sécuritaire. Il est l’un des meilleurs produits du marché. En effet, moins de 1 % des pneumatiques combinent simultanément un classement « A » en résistance au roulement et « A » ou « B » en adhérence.

3. Le premier pneu carboneutre

Le pneu e.Primacy est fabriqué avec moins de matières premières, avec des nappes sommets plus minces. Ces matières sont renouvelables ou recyclées dans leur composition. La conception de la sculpture du pneu permet une réduction de la résistance au roulement et assure une longévité du pneu sur toutes les surfaces, humides ou sèches. Le choix de l’élastomère à élasticité élevée, les flancs qui absorbent moins d’énergie lors de leur flexion et l’Energy AirShield, une couche très étanche à faible dissipation d’énergie, permettent de réduire la consommation du véhicule.

Avec son pneu e-primacy, Michelin continue de rechercher une meilleure efficacité énergétique, sans sacrifier les performances techniques, et souhaite proposer un pneu au bilan carbone le plus neutre possible, de l’extraction des matières premières au recyclage, en passant par la fabrication, la distribution et l’utilisation de celui-ci.

4. 56 tailles disponibles dès 2021

Michelin a fabriqué ce pneu pour le marché européen. Il est principalement destiné aux citadines, berlines et SUV. La gamme va s’étendre sur 56 tailles, allant de 15 à 20 pouces. Le pneu Michelin e.Primacy pourra équiper à partir du printemps 2021 les véhicules thermiques et électrifiés les plus populaires du marché. Côté tarif, il sera plus élevé qu’un Primacy 4 de même catégorie. En effet, il affiche des caractéristiques techniques identiques, avec une meilleure résistance au roulement.

Compte tenu des nouvelles normes imposées aux constructeurs automobiles en matière d’émissions de CO2, Michelin espère vendre ses pneus directement auprès d’eux, en première monte. Ainsi, les constructeurs pourraient afficher un taux de CO2 légèrement inférieur à l’homologation. En attendant, ce pneu sera proposé en seconde monte. Michelin promet que l’investissement à l’achat de ce pneu est rentabilisé grâce à la réduction de consommation de carburant et annonce une économie de 80 € après 35.000 km d’utilisation.

Partager l'article

7 commentaires pour “Michelin lance son nouveau pneu : l’e.Primacy

  1. Cool, et combien cela coûte ? L’intérêt dans cette avancée, serait que ce pneumatique soit au même prix que la concurrence, là, tout le monde en voudrait… et Michelin serait très plébiscité ! A suivre…

    1. Un pneu qui présente des caractéristiques supérieures ne peut avoir un prix équivalent, cela s’appelle de la qualité et ça se paye! De plus dans ce cas l’économie vient par les km parcourus et le gain avec Michelin est sur le bruit de roulement (j’ai roulé en ALTEA version sport 10ans et je n’ai trouvé que Michelin pour éliminer l’horrible bruit de roulement des tailles basses de ce véhicule) et la sécurité sur route mouillée et distance de freinage souvent au dessus du lot . Il suffit de consulter les essais comparatifs (je ne travaille pas chez Micheli…

  2. J’ai fait l’effort financier depuis plus de quarante ans pour acheter plus cher Michelin.
    Mais comme vous le soulignez, ils ne produisent plus en France.
    Une suggestion, ils pourraient s’installer … allez au hasard … à Béthune.
    Manque plus qu’ils aillent installer leur siège social aux Pays-Bas comme Renault-Nissan
    et bientôt PSA-Fiat. A moins que ce ne soit déjà fait.
    Donc pour acheter français, il faut choisir Toyota et Continental ou Dunlop.

    1. Tout à fait exact. Nos financiers industriels se moquent bien de cela….. Aucun esprit d’appartenance National chez eux…et c’est bien triste.

  3. Ce qui m intrigue, c est le prix des revisions, pas cher, mais pas cher du tout entre autre la 3 eme revision ! personnellement avec un xsara picasso je fait 75000 km avec un train de pneus michelin et 240000 km avec mes plaquettes avant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut