Equipements automobile en hiver

Le kit de survie s’adapte en hiver

Le kit de survie sur les routes, constitué entre autres d’une trousse de secours, d’un triangle, et d’un gilet fluorescent, est plus que recommandé, voire obligatoire, en voiture. En hiver, les intempéries peuvent mettre à mal votre véhicule, ou vous bloquer dans des situations délicates à l’extérieur, pendant plusieurs heures. Pour voyager l’esprit tranquille en voiture tout l’hiver, ne négligez donc pas l’importance de votre kit de survie. S’il a sa place dans votre véhicule tout au long de l’année, il est prudent de le compléter en cette saison.

Le kit de base

Gérer des pannes simples, pallier à un problème de mécanique type batterie, faire les premiers soins et vous protéger sur le bord de la route, voilà, entre autres, à quoi doit servir votre kit de survie. Présent de manière continue dans votre voiture, il demande une attention particulière. Même une fois constitué, il vous faudra vérifier régulièrement si tout est en état de fonctionnement et non périmé.

Dans l’idéal, votre kit de base doit être composé de :

  • Câbles de démarrage pour votre batterie, adaptés à la motorisation de votre véhicule
  • Un kit de fusibles adaptés (vous trouverez les références dans votre manuel d’entretien du véhicule)
  • Une bombe anti-crevaison
  • Des sangles pour vous permettre de transporter exceptionnellement des objets qui dépasseraient de votre coffre, mais aussi pour vous tracter en cas de besoin
  • Une trousse de secours
  • Un gilet fluorescent pour rester visible sur la route en cas de panne
  • Un triangle de signalisation pour prévenir les autres automobilistes et sécuriser le lieu de l’accident
  • Un extincteur
  • Une lampe torche
  • Une couverture
  • Quelques outils
  • Du ruban adhésif multi-usage
  • Une corde de 20 ou 30 mètres

Si vous voyagez avec des enfants et/ou des animaux, prévoyez également le nécessaire pour assurer leur sécurité en toutes circonstances (biberon, couvertures supplémentaires, gamelle…).

D’autres indispensables qui peuvent vous sauver la vie

En toutes saisons, le kit peut être complété et ajusté avec d’autres outils « piliers »  qui pourraient vous être d’un grand secours en cas de problème :

  • Un téléphone portable: cela semble évident tant il fait partie de notre quotidien aujourd’hui. En cas de problème sur la route, cet outil pourrait vous sauver la vie ou vous rendre de sacrés services comme appeler les secours, trouver un itinéraire bis ou appeler un dépanneur. Pour pouvoir l’utiliser au moment voulu, veillez à ce qu’il soit bien chargé avant de prendre la route. Vous pouvez inscrire dans votre répertoire un numéro « ICE » (In case of Emergency) qui permettra, s’il vous arrive un impondérable, de prévenir une personne de votre entourage. Les services d’urgence et les médecins regardent automatiquement si ce numéro est enregistré sur notre portable, au cas où nous serions inconscients après un accident.
  • Un chargeur autonome ou une batterie supplémentaire et des câbles: pour vos appareils électroniques, pensez à toujours avoir avec vous les câbles de recharge, un chargeur autonome ou une seconde batterie pour pouvoir les recharger en toutes circonstances.
  • Un brise vitre ou couteau suisse: cela pourrait vous sauver la vie si vous vous retrouvez enfermé à l’intérieur de votre véhicule, ou si votre ceinture est coincée. Il doit pouvoir être à portée de main, dans la boîte à gants par exemple.

La trousse de secours : de quoi se compose-t-elle ?

Nul besoin de voyager avec votre armoire à pharmacie mais une trousse de secours de premiers soins est la bienvenue. De la petite blessure à l’accident plus grave, pouvoir apporter des soins dans l’attente des secours peut être grandement utile.

Pour la composer, il vous faut :

  • Des compresses
  • Du sérum physiologique
  • Des gants de protection
  • Une couverture de survie par passager
  • Des pansements compressifs
  • Des bandes extensibles
  • De la crème antichoc
  • Du gel hydro alcoolique
  • Des ciseaux
  • Une pince à échardes
  • Des masques

Vous pourrez trouver dans le commerce ou sur internet des trousses de secours déjà équipées à partir d’une quinzaine d’euros.

Pour un bon kit hiver

En hiver, les conditions météorologiques difficiles occasionnent des contraintes supplémentaires en cas de panne ou d’accident. Votre de kit de survie doit alors s’y adapter.

À ajouter en hiver et adapter selon votre lieu d’habitation et vos trajets (en montagne, ces outils seront d’autant plus indispensables) :

  • Un grattoir
  • Une bombe dégivrante
  • Une pelle à neige, pour libérer votre véhicule coincé dans la neige par exemple
  • Une grille à neige ou de la litière pour chat pour faciliter le démarrage sur un sol enneigé ou gelé
  • un sac de matières abrasives (sable, sel, cailloux…)
  • Des chaînes ou dispositifs adaptés
  • 2 bâches (type bâche agricole)
  • Une bâche aluminisée
  • 3 à 6 bougies de survie longue durée
  • 1 à 2 mètres de papier d’aluminium alimentaire
  • Une lampe à bougie (protection de la bougie/support)
  • Un éclairage chimique type cyalume (12 h de durée de fonctionnement)
  • Des chaufferettes (mains, pieds, corps)
  • Une radio FM/AM à pile ou manivelle
  • Un lampe frontale
  • Un kit de piles de rechange

Dans l’habitacle aussi, c’est l’hiver

Il convient aussi d’équiper votre véhicule de petites choses à portée de main pour garantir votre confort en hiver, mais aussi et surtout prendre soin de vous en cas de panne ou d’accident.

Que ce soit pour vous, vos enfants, vos passagers, voici une petite liste de ce qu’il serait bon de trouver à bord pour un trajet en hiver, notamment dans des conditions météorologiques peu favorables :

  • Un thermos de café ou de thé
  • Des bouteilles d’eau
  • De la nourriture (biscuits, friandises, etc.)
  • Des couvertures polaires ou duvets pour chaque personne à bord
  • Des paires de gants
  • Le nécessaire pour les animaux, si besoin

Cela peut paraître beaucoup mais en étant bien organisé, le kit de survie spécial hiver peut ne pas être trop encombrant dans votre coffre, sachant que certains éléments peuvent prendre place dans les vide-poches, la boîte à gants ou encore sur les sièges. Si votre véhicule venait à rester bloqué en dehors d’une ville, les éléments de cette liste vous permettraient de patienter sans risquer de mettre votre santé en danger.

Que faire et ne pas faire en cas de problème

Dans le cas où vous vous retrouveriez dans une situation délicate, tentez de garder votre calme en attendant de l’aide ou les secours. Voici quelques bons réflexes à avoir :

  • Habillez-vous chaudement avant tout trajet dans des conditions hivernales difficiles. L’exposition prolongée à une température de gel peut être dangereuse, voire
  • Ne sortez pas de votre véhicule si la chaussée est glissante.
  • Éteignez toujours votre moteur et, en cas de difficulté, demandez de l’aide ou du secours pour vous sortir d’affaire.
  • Ouvrez légèrement vos vitres pour laisser entrer une brise de fraîcheur.
  • Assurez-vous que votre tuyau d’échappement n’est pas bouché par la neige, et faites attention au monoxyde de carbone qui est une substance toxique.
  • Restez éveillé et bougez régulièrement votre corps pour activer votre circulation sanguine.
  • Allumez votre plafonnier et servez-vous des fusées éclairantes pour illuminer votre véhicule afin qu’il soit visible par les services de secours et les autres passants.

Enfin, pour limiter les risques de pannes, nous vous recommandons de lire nos dossiers suivants :

Partager l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut