Prix essence

Quels sont les pays les plus intéressants pour acheter de l’essence ?

D’un pays à un autre, le prix du litre d’essence varie. Dans certains pays, les prix sont très élevés. Dans d’autres, on doit parfois y regarder à deux fois pour être certain d’avoir bien lu un montant qui semble si dérisoire. Ainsi à Hong-Kong, pendant que le prix du litre d’essence est à 1,80 euro, dans un pays comme le Venezuela, le même litre d’essence est acheté au prix de 0,01 euro. Découvrez le classement des 10 pays où l’essence est la moins chère.

La place de l’essence dans l’économie

L’essence est le carburant sans lequel plusieurs véhicules et installations industrielles pourraient ne plus fonctionner. Produite sur la base des ressources brutes issues des gisements pétrolifères, c’est une denrée très précieuse pour l’économie. Il n’y a qu’à regarder ce qui se passe généralement lors des rares périodes de pénurie pour s’en convaincre. C’est alors toute l’économie qui est impactée, et à tous les niveaux. Si un ralentissement de la productivité s’observe en cas de hausse du prix du pétrole, à contrario, lorsque son prix baisse, cela crée un effet stimulant qui ne manque pas de profiter à tout le système.

Comment se fait l’évaluation du prix de l’essence en temps normal à l’international

La règle de fixation du prix de l’essence est identique à ce qui se fait en règle générale dans le commerce. La loi de l’offre et de la demande prévaut. Lorsque la production de pétrole disponible sur le marché dépasse la demande réelle, il y a une baisse du prix du baril. En effet, il faut pouvoir vendre le pétrole. Quand la demande du marché est plus forte que la production de pétrole disponible, il y a une augmentation du prix du baril. Et le prix du litre d’essence connaît un renchérissement proportionnel. Très souvent, lorsqu’un pays producteur de pétrole entre en situation de crise, l’effet est souvent immédiat sur le coût du pétrole. Pour une meilleure régulation et surtout en vue de la stabilité du prix sur le marché, les pays producteurs de pétrole réunis au sein de l’OPEP définissent des quotas de production. Ils se réunissent également quand la situation l’exige pour prendre des décisions pour mieux organiser le marché.

Qu’est-ce qui justifie les différences de prix selon les pays ?

La variation entre les prix du litre d’essence dans les différents pays est symptomatique. Les prix appliqués dans certains pays sont très bas tandis que ceux appliqués dans d’autres pays sont très élevés. Pourtant, tous ces pays opèrent sur le même marché international. Mais cela s’explique parfaitement lorsqu’on tient compte de certains paramètres. Le pays producteur de pétrole et le pays qui n’en produit pas ne peuvent pas tous les deux être logés à la même enseigne. Celui qui détient la source aura plus de facilité à se servir que celui qui ne détient rien et qui n’est que consommateur. Le niveau de maitrise que le pays détient sur sa production de pétrole et sa commercialisation est déterminant.

D’autre part, la plupart des gouvernements ont tendance à taxer les prix de l’essence. Le prix réel du produit est souvent défini par la règle du marché, mais ce dernier peut augmenter ou baisser en fonction des niveaux de taxe prélevés. C’est tout naturellement que l’essence coûtera moins cher si le gouvernement décide de baisser les taxes, voire mieux, de les supprimer. Dans les pays européens, dans les pays riches de manière générale, on peut remarquer que le prix de l’essence à la pompe est généralement très élevé. Les gouvernements de ces pays ont tendance à imposer des taxes souvent importantes sur les produits pétroliers. Hong-Kong squatte la 1ère marche du podium avec un prix de 1,80 euro/litre. Elle est suivie de Monaco (1,75 euro/litre), de Wallis-et-Futuna (1,68 euro/litre), de la Norvège (1,64 euro/litre), de la Barbade (1,59 euro/litre), de l’Islande (1,56 euro/litre), de la Zambie (1,52 euro/litre), de l’Italie (1,52 euro/litre), des Pays-Bas (1,50 euro/litre), de l’Uruguay (1,50 euro/litre) . Ces prix très élevés n’ont rien à avoir avec ceux appliqués dans certains pays notamment les pays producteurs de pétrole, ou encore dans les pays pauvres.

Les 10 pays où le prix du litre d’essence est très bas

En général, les prix les plus bas du litre d’essence sont appliqués dans les pays producteurs de pétrole. D’après les informations fournies par la banque mondiale (https://donnees.banquemondiale.org/indicateur/ep.pmp.sgas.cd?end=2016&start=1991&year_high_desc=true), en 2016, ces pays se classent comme suit :

  • 1. Le Venezuela est le pays où l’essence coûte la moins chère au monde. On pourrait même se permettre de dire que l’essence dans ce pays est distribuée gratuitement aux populations. Premier producteur de pétrole de l’Amérique latine, le Venezuela est aussi détenteur d’importantes réserves pétrolières. Le gouvernement du pays a une politique de non-taxation qui fait que le pétrole est accessible au prix de 0,00 dollar.
  • 2. La Lybie est l’un des plus grands producteurs de pétrole du monde. Malgré l’instabilité qui y règne, le pays continue de jouir des largesses de son sous-sol riche en pétrole. C’est le deuxième pays où l’on peut trouver du carburant à un prix très bas. Le litre d’essence est accessible à 0,11 dollar.
  • 3. L’Arabie Saoudite. Deuxième plus gros producteur mondial de pétrole, l’Arabie Saoudite est aussi le troisième lieu où le prix du litre d’essence à la pompe est très bas. Avec 0,24 dollar, on peut s’offrir le litre d’essence. Les prix appliqués dans le royaume sont plutôt constants depuis 2008.
  • 4. L’Algérie et le Soudan du Sud. Classée 12e producteur mondial de pétrole, l’Algérie est aussi un pays qui dispose d’importantes réserves de pétrole. C’est peut-être l’un des rares pays où le prix du litre d’essence est bien en dessous du prix de l’eau. Le sous-sol du pays est riche en hydrocarbures de toutes sortes. Le litre d’essence est accessible au prix de 0,28 dollar. La politique des prix appliquée par le gouvernement ne tient pas compte du prix du baril de pétrole. Le Soudan du Sud devenu récemment producteur de pétrole fait aussi partie des pays où le prix du pétrole est bien bas. Tout comme l’Algérie, le prix du litre de pétrole est de 0,28 dollar. Le pays dispose d’une importante réserve de pétrole qui lui profitera encore pendant longtemps.
  • 5. Turkménistan. Le litre d’essence ne coûte que 0,29 dollar au Turkménistan. Le pays est connu pour ses ressources en gaz. Il occupe la quatrième place au plan mondial. Il a aussi dans son sous-sol d’importantes réserves de pétrole.
  • 6. Le Koweït vient en sixième position du classement en affichant 0,35 dollar pour le litre d’essence. Membre influent de l’OPEP, le Koweït est aussi le 11e producteur mondial du brut et 5e pays exportateur.
  • 7. Le Brunei Darussalam. Après le Koweït, c’est le Sultanat Brunei Darussalam qui suit en occupant la septième place. Producteur de pétrole depuis 1929, le Sultanat est classé 3e plus grand producteur de pétrole d’Asie. Le prix du litre d’essence affiche 0,37 dollar au compteur.
  • 8. Le Qatar et la République Islamique d’Iran. Les pays du Golfe sont connus pour exceller dans la production du pétrole. Le Qatar ne fait pas exception à la règle. Grand producteur de pétrole, le Qatar dispose d’une réserve de pétrole considérable. Il affiche à la pompe le prix de 0,40 dollar par litre d’essence. Pour maintenir un prix aussi bas, le gouvernement verse aux sociétés distributrices du carburant d’importantes subventions. Au même titre que le Qatar, la République Islamique d’Iran affiche 0,40 dollar comme prix du litre d’essence. Mais l’Iran et le Qatar n’ont pas la même histoire. La République Islamique d’Iran a pendant longtemps souffert des sanctions américaines et occidentales créant un embargo sur ses exportations. Ces sanctions ont quelque peu freiné ses élans avant d’y être de nouveau soumises depuis la fin 2018.
  • 9. Le Kazakhstan. Ancienne République soviétique, le Kazakhstan fait partie des pays où le prix de l’essence à la pompe est le plus bas puisque le prix au litre est de 0,42 dollar. Même si comparé à ce qu’on retrouve au Venezuela, en Libye ou encore en Arabie Saoudite, ce prix peut sembler élevé, il reste malgré tout extrêmement abordable.
  • 10. Le Bahreïn. Le prix du litre d’essence au Bahreïn affiche au compteur 0,43 dollar. Un prix qui peut surprendre lorsqu’on sait que les réserves pétrolières du royaume sont épuisées. L’état du Moyen-Orient fait en effet appel à l’Arabie Saoudite pour son approvisionnement en pétrole brut. Ce qui lui permet de continuer à transformer et à exporter des produits dérivés du pétrole sans en être le producteur. Qui plus est, cela lui permet aussi de vendre le litre d’essence à un prix raisonnable malgré sa situation d’ancien producteur de pétrole.

Vous n’avez pas trouvé la France dans ce classement ? Rien d’étonnant puisque les prix dans l’Hexagone ne cessent d’augmenter. Si notre gouvernement a gelé la hausse de la taxe carbone, la hausse des prix du pétrole sur le marché mondial provoque indéniablement une hausse du prix du carburant.

Partager l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut