Essai Caterham Super Seven 1600 1.6 135 ch

[Vidéo] Essai Caterham Super Seven 1600 1.6 135 ch : un véritable plaisir de conduite, un look vintage unique !

La Caterham Super Seven 1600 est une édition spéciale qui s’inscrit dans l’ADN de la marque anglaise, à savoir le look vintage sur un « petit bolide ». Présentation de cette voiture unique pensée pour le circuit mais pas seulement. La Caterham Super Seven 1600 se révèle en réalité idéale pour la promenade cheveux au vent.

Une vie à bord rétro et séduisante

Cette version Super Seven 1600 ajoute la roue de secours de série, des ailes avant allongées, un pot inox et de gros filtres à air. En revanche, la partie technique reste conforme à ce que la Caterham 275 embarque. Sous le capot, on retrouve donc un bloc 1,6 litre atmosphérique quatre cylindres d’origine Ford de 135 ch. Ce dernier est largement suffisant car la Caterham ne pèse que 600 kg.

 

À bord aussi on adopte un look vintage avec des compteurs à l’ancienne cerclés de chrome et une sellerie cuir de série. Le volant en bois est en revanche en option. De série, il est en cuir. Quelques interrupteurs chromés viennent sublimer l’intérieur, mais d’autres en plastique noir dénotent franchement.

 

Pour cet essai, notre Caterham dispose du châssis S3, c’est-à-dire étroit, par opposition au châssis SV plus large. Cet aspect étroit, on le retrouve très bien dans l’habitacle, notamment au niveau des coudes. Le pédalier très rapproché peut entraîner un appui simultané sur le frein et l’accélérateur… C’est un poste de conduite « confiné » et réduit, mais dans lequel on se glisse avec plaisir.

Un comportement bluffant

Le levier de vitesses aux débattements ultra-courts est très agréable. L’équipement est évidemment spartiate mais vous avez tout de même droit au chauffage… En matière de performances, la marque annonce 5 secondes pour le 0 à 100 km/h, et presque 200 km/h en vitesse de pointe.

 

Grâce à son poids très léger, on en a toujours assez sous le capot. On ne manque jamais de couple. Au niveau des sensations, on apprécie cette Caterham qui n’est dotée d’aucun filtre : ni antipatinage, ni ABS, ni ESP, mais la voiture est très saine. Le bolide communique énormément avec son conducteur. Pour le freinage, sans assistance, l’auto freine très bien et, étant légère, celle-ci peut même encaisser les longues durées de freinage. Contrairement à d’autres voitures aux prétentions sportives avec des freins qui s’évanouissent très vite, cette Caterham est un jouet bien plus endurant.

 

Prenant peu de roulis, la Caterham Super Seven 1600 est un engin de balade étonnamment confortable. Pas si pratique mais tellement agréable à conduire et à regarder.

 

Notre version d’essai hors option coûte 46 000 €, soit 8 000 € de plus que la Caterham 275 de base. C’est cher pour un peu de look en plus mais sans prestations techniques supplémentaires. Acheter une Caterham n’a rien de vraiment rationnel car l’équipement est limité et l’auto ne présente pas d’aspect pratique. Son atout, c’est un plaisir de conduite assez unique. Surtout, en achetant une Caterham, vous profiterez alors d’une voiture rare, et n’en croiserez pas beaucoup d’autres sur la route…

Partager l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut