Volkswagen Passat

Essai Volkswagen Passat SW GTE (2019) : un retour convaincant avec le restylage pour le break familial star

Elle manquait clairement au catalogue de Volkswagen après sa suppression en 2018. Mais fort heureusement, elle revient aujourd’hui en version GTE. La Passat, déjà vendue à plus de 30 millions d’exemplaires depuis ses débuts en 1973, est ici déclinée en hybride rechargeable. Elle profite des dernières évolutions en matière de style et d’équipements. Une familiale routière séduisante, avec un véritable effort tarifaire bienvenue. 

Une Passat GTE de retour avec une recette toujours séduisante

La huitième génération de Passat ici restylée ne rompt pas avec ce qui fait le succès du modèle depuis des décennies. Le modèle si important dans la gamme de Volkswagen conserve ainsi tout ce qui fait son charme ou presque. En version SW – c’est-à-dire le break, qui représente 70 % des ventes – il faut être connaisseur pour repérer les changements par rapport à la génération précédente. L’allure est identique, mais on note la présence de feux à LED de séries et de projecteurs IQ.Light (Matrix Led) en option. On remarque également une calandre qui évolue légèrement et des pare-chocs différents selon la finition. Bien entendu, on retrouve également de nouvelles jantes et de nouveaux coloris, mais vous l’avez compris, la Passat GTE restylée est ici une évolution de la version déjà en circulation depuis 2015.

À bord, le combiné d’instruments numériques comme sur le Tiguan est complet. Encore moins de changements visibles qu’à l’extérieur, c’est dire si Volkswagen aime la stabilité et la continuité. On note l’arrivée du nouveau système d’infotainment, complet et réactif, ou encore la présence d’un chargeur pour téléphone par induction.

L’espace à bord est excellent, surtout à l’arrière. En revanche, le volume du coffre est en recul d’un peu plus de 60 litres, version hybride oblige. Il faut bien venir glisser la batterie lithium ion sous le plancher.

 

Une hybride rechargeable de plus 200 ch

Sous le capot de cette Passat GTE on retrouve le moteur quatre cylindres 1.4 TSI de 156 ch qui équipe la Passat « conventionnelle », ici couplé à une motorisation électrique de 115 ch. La puissance cumulée est de 218 ch, à comparer aux Peugeot 508 Hybrid (225 ch) et BMW 330e (292 ch). En faisant le choix de l’hybride rechargeable et en faisant évoluer le système, Volkswagen permet à sa Passat GTE de couvrir 55 km avec la seule puissance du moteur électrique. Un gain de 20 km par rapport à la précédente version, liée à une capacité accrue pour la nouvelle batterie désormais à 13 kW/h. 

Pour profiter de la puissance de cette Passat GTE, plusieurs modes de conduite sont proposés. On préférera rester en mode confort, le mode sport n’étant pas vraiment pertinent compte tenu du gabarit de l’auto et de son poids (1 735 kg). En revanche, la fonction Boost est ludique, et permet de sentir la poussée supplémentaire de l’électrique lors des phases d’accélération. La Passat GTE réalise le 0 à 100 km/h en moins de 8 secondes, ce qui n’est pas sportif mais déjà largement correct.

En ce qui concerne la partie châssis, on retrouve un excellent confort et un comportement sain en toutes circonstances. La Passat est comme cela est déjà le cas depuis longtemps une voiture homogène et prévenante. La suspension pilotée en option fait des miracles.

Avec une autonomie en hausse, un silence de fonctionnement et des prestations cossues, la Volkswagen Passat SW GTE est une belle voiture complète, mais on regrette le restylage trop timide. Affichée à partir de 50 500 €, elle reste dans la même gamme de prix que précédemment, mais avec un équipement en hausse et une autonomie plus importante. Bel effort.

Partager l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut