Volkswagen ID.4
Crédit photo : Volkswagen

Volkswagen ID.4 : la production sur le point de démarrer

On ne connaît pas encore tous les détails de l’ID.4, et pourtant Volkswagen a déjà démarré la production. Après l’ID.3, la famille s’agrandit avec l’arrivée d’un SUV. Le constructeur ne perd pas de temps et lance déjà les chaînes d’assemblage, même si la présentation complète et officielle n’a pas eu lieu… Serait-ce une façon de gagner du temps et d’anticiper une future demande forte ?

Un premier SUV électrique en approche avec l’ID.4

La carrière commerciale de l’ID.3 va débuter en septembre avec les premières livraisons. La production, elle, est déjà lancée depuis plusieurs mois dans l’usine allemande de Zwickau, dans la région de Saxe. Le « grand frère » ID.4 est déjà sur les talons. Lui qui devait avoir droit à sa présentation complète avant l’été est encore largement secret. On connaît toutefois quelques détails stylistiques, notamment grâce à des images qui ont fuité sur la toile. Regard effilé, large calandre, face avant sculptée et gabarit digne d’un SUV imposant, l’ID.4 va sortir les muscles.

On connaît déjà la partie technique du SUV avec deux versions.

  • En entrée de gamme, l’ID.4 aura le droit à un bloc électrique en position arrière développant 204 chevaux.
  • Sur la version la plus puissante, un second moteur électrique viendra prendre place sur l’essieu avant et distillera alors une puissance combinée de 306 chevaux.

L’autonomie annoncée est voisine des 500 kilomètres. Elle est légèrement inférieure à celle de l’ID.3, à cause notamment d’un poids plus élevé et d’une aérodynamique moins fine (coefficient de 0,28), liée à la silhouette de SUV.

Une production lancée tôt, un lancement en fanfare attendu ?

Si le lancement de l’ID.3 a été long et jonché d’obstacles, Volkswagen espère en revanche que le SUV aura le droit, lui, a des débuts plus simples. Le modèle est essentiel pour l’avenir électrique de la marque. En effet, les chaînes d’assemblage situées en Allemagne ont nécessité un investissement de 1,2 milliard d’euros. L’usine de Zwickau était par le passé dédiée uniquement à la production de véhicules thermiques. Une conversion a été nécessaire avec désormais l’objectif très élevé de produire jusqu’à 300 000 véhicules électriques par an à partir de 2021. Aucune autre usine ne possède la même capacité au sein du groupe pour produire des véhicules électriques.

La Volkswagen ID.4 sera construite et vendue en Europe avec l’usine que nous venons d’évoquer. Elle sera également assemblée en Chine (usine d’Anting), puis dans un second temps aux États-Unis (usine de Chattanooga). Une carrière internationale.

L’ID.4 sera dévoilé fin septembre, après la présentation du SUV électrique Enyaq de Skoda, avec qui il partage la même plateforme modulaire MEB. Le groupe souhaite, étonnamment, donner la priorité à la version de la marque tchèque. Pour ensuite mieux créer le buzz avec l’ID.4 ?

Partager l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut