e-SkyactivX
Crédit Photo : MAZDA

Mazda e-Skyactiv X : le moteur essence n’a pas dit son dernier mot !

L’heure est à l’électrique et à l’hybride ? Pas uniquement. D’autres pistes sont explorées par les constructeurs. C’est le cas par exemple avec des biocarburants et carburants « décarbonés » que plusieurs marques entendent pousser pour améliorer leur bilan. Mais Mazda fait le choix d’une autre voie. Le constructeur japonais croit encore au moteur thermique. La preuve avec son e-Skyactiv X, sorte de super-moteur combinant tous les avantages du diesel, de l’essence et même de l’hybride !

E-Skyactiv X, Mazda croit encore au thermique

« Le moteur e-Skyactiv X brûle l’essence de manière plus efficace grâce à notre technologie Spark Controlled Compression Ignition (SPCCI). Il développe plus de puissance tout en dégageant moins d’émissions et en consommant moins de carburant qu’un moteur à essence traditionnel, pour une meilleure conduite sans aucun compromis ». Voilà comment Mazda présente son moteur à haut rendement. Le constructeur – qui a rejoint il y a peu l’alliance eFuel – continue d’améliorer les performances de ses moteurs à essence. Et plus particulièrement du Skyactiv-X, qui repose sur un fonctionnement avec un mélange ultra-pauvre (beaucoup d’air contre peu d’essence) grâce à un allumage par compression.

Il s’agit d’un moteur à quatre cylindres de 2,0 litres de cylindrée, dont la puissance est désormais portée à 186 chevaux. Il parvient à obtenir des niveaux de consommation et d’émissions de CO2 voisins de certains modèles hybrides. C’est le cas par exemple à bord de la Mazda 3 ou du CX-30.

E-Skyactiv X : un moteur idéal ?

Techniquement, la prouesse est réelle. Outre le taux de compression qui a changé, passant de 16,3 : 1 à 15,0 : 1, les évolutions sont très nombreuses. Le calage de distribution, les cartographies d’allumage et d’injection, le fonctionnement de la micro-hybridation, tout a été repensé et optimisé.

À en croire les ingénieurs de Mazda qui ont travaillé à son développement, le moteur e-Skyactiv X cumule les avantages du diesel et ceux de l’essence. Il reprend en effet aux blocs « mazout » la faible consommation de carburant, le couple élevé et la réactivité. Par opposition, ce moteur jouit aussi des atouts propres à l’essence : puissance élevée, faible dégagement de chaleur et gaz d’échappement moins polluant.

La marque est actuellement en train de développer de nouveaux moteurs à six cylindres qui intégreront cette révolution. En attendant, le e-Skyactiv X est accessible sur la Mazda 3 ou le CX-30 et peut être couplé, au choix, à la transmission manuelle à 6 rapports Skyactiv-MT ou à la transmission automatique à 6 rapports Skyactiv-Drive.

Comptez 31 600 € pour la Mazda 3 2,0 litres e-Skyactiv X Mazda M Hybrid 186 ch BVM6 Sportline et 34 000 € pour le CX-30 portant le même nom.

Partager l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut