DS4
Crédit photo : DS Automobiles

Nouvelle DS4 (2021) : enfin une compacte Premium digne de son rang ?

La première génération de la DS4, lancée en 2011 puis stoppée en 2018, n’a pas eu une carrière à la hauteur des espérances. Sur un segment disputé, par les Audi A3, BMW Série 1 et Mercedes Classe A, il est bien difficile de se faire une place. DS Automobiles l’a compris et prépare une copie revue et corrigée. La génération qui débarquera en 2021 ne sera plus une déclinaison de la Citroën C4, mais bien une nouvelle auto à part entière.

Une DS4 pleine d’ambition

L’arrivée de la DS4 est essentielle pour développer la palette de modèles du constructeur. Centrée à ce jour autour des SUV (DS3 Crossback, DS7 Crossback), et élargie avec la future berline DS9, la gamme se construit. Sûrement, elle s’ouvre et la DS4 sera capitale pour la croissance de DS.

La nouvelle DS4 va reprendre la plateforme technique de la future Peugeot 308, soit la plateforme EMP2 évoluée. Un choix logique, cette évolution étant très modulable sur le plan de la motorisation avec la possibilité d’y installer deux types d’hybridation. Soit une hybridation légère, avec une boîte à double embrayage électrifiée, soit une solution rechargeable à la manière des Peugeot 3008 hybrid ou 508.

On devrait retrouver des moteurs « conventionnels » pour assurer l’essentiel des ventes, à savoir le trois cylindres turbo essence 1.2 PureTech et le quatre cylindres 1.5 diesel. À coupler ou non donc à l’hybride.

Une nouvelle référence « à la française » parmi les compactes ?

À quoi ressemblera la future DS4 ? Des prototypes ont déjà été surpris en essais sur les routes. Des études de style tentent d’interpréter ce que pourrait être le dessin de la compacte à la française. Pour l’heure, on semble se rapprocher davantage du design de l’Audi A3 Sportback que de la Mercedes GLA. Une voiture « classique » et moins extravertie que le reste de la gamme ? Un peu de sagesse pourrait arriver en effet avec la DS4, dont la face avant ne sera sans doute pas aussi assumée que le récent SUV DS3 Crossback.

La reprise d’éléments du concept DS Aero Sport Lounge sont également évoqués. Une lame centrale sur le capot, pour apporter un côté plus statutaire, est attendue.

À bord aussi la montée en gamme est attendue, et il va falloir se défaire de cette image de « déclinaison de Citroën C4 ». Pour l’occasion, l’habitacle devrait être inédit et ne pas dériver de la DS7 (notre essai du DS7 hybride) et DS9. Du cuir et de l’alcantara sont à attendre, les intérieurs DS Automobiles étant toujours très réussis et originaux.

Afin de vous apporter toutes les informations dont nous disposons aujourd’hui sur cette future DS4, sachez également que plusieurs variantes sont attendues. Une version « hatchback » et une version à quatre portes avec une malle arrière. Enfin, une future DS 4 Crossback est aussi envisagée, comme déclinaison « baroudeuse » de la compacte.

Partager l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut