Dacia véhicule électrique
Crédit photo : Zulong JIANG_BEIJING NDC STUDIO,INC.

Une Dacia électrique dès 2021 (le SUV Dacia K-ZE)

La marque low-cost Dacia va enrichir sa gamme avec une voiture électrique dès 2021. Alors que les voitures électriques ont aujourd’hui un positionnement relativement élevé en termes de tarifs, la promesse de Dacia de proposer une électrique abordable pourrait réveiller le marché et accompagner l’essor des ventes.

Un SUV Dacia électrique en France

La marque roumaine, propriété du groupe Renault, doit comme les autres se conformer aux règles européennes en matière d’émissions de CO2. Alors, l’ouverture à l’hybridation et à la technologie électrique est inéluctable. En parallèle d’un effort réalisé pour équiper tous les modèles actuels de moteurs plus écologiques, voilà que l’arrivée prochaine d’une voiture 100 % électrique est prévue (l’information n’est pas encore confirmée officiellement).

Les véhicules hybrides rechargeables et électriques devront présenter 15 % du total de la production de tous les constructeurs en 2025. Dacia ne peut pas passer à côté de ce changement radical qui se prépare.

Dacia ne va pas développer une toute nouvelle voiture pour recevoir ses moteurs électriques. Il ne s’agira pas non plus d’une simple déclinaison d’un modèle actuel. Le choix devrait être celui d’une base déjà existante mais utilisée ailleurs. En effet, le Renault City K-ZE, fabriqué en Chine pour le marché chinois, devrait être la plate-forme utilisée. Il sera alors badgé « Dacia » et fera ses débuts dans toute l’Europe et notamment en France. Il viendra compléter l’offre riche du groupe Renault déjà composée de la Zoe et bientôt d’une Twingo ZE. Plus tard, une Dacia Sandero hybride devrait également venir compléter la gamme.

Quel prix pour la première Dacia électrique ?

Puisqu’il s’agit d’une voiture électrique, mais surtout d’une voiture présentée par Dacia, la question du prix est centrale. Bien entendu, le tarif sera plus élevé que le K-ZE actuellement vendu en Chine à un tarif inférieur à 10 000 €. Il faudra que le petit SUV passe par la case sécurité et embarque des équipements plus complets afin de satisfaire aux exigences imposées sur nos routes.

De plus, le Renault K-ZE chinois possède une autonomie réduite à 200 km (cycle WLTP) apportée par un petit moteur de 45 ch (33 kW) et une batterie modeste de 26,8 kWh. On peut supposer que pour son arrivée en France sous la marque Dacia, la voiture évoluera sur le plan technique.

Un moteur plus puissant, une batterie plus complète et un équipement revu notamment sur le plan de la sécurité : voilà qui va faire augmenter le tarif. La somme de 15 000 € semble probable, à laquelle il faudrait encore retrancher le bonus écologique, ce qui pourrait amener à un tarif final d’environ 11 000 €. Les VW e-Up!, Seat Mii Electric et Skoda Citigo iV, trois cousines électriques issues du groupe VAG, sont actuellement les voitures électriques les plus abordables sur le marché. Le futur SUV Dacia électrique pourrait bien leur voler ce titre.

Partager l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut