Concurrentes C4
Crédit Photo : CITROEN COMMUNICATION

L’originale nouvelle Citroën C4 a-t-elle des concurrentes ?

En relançant sa C4, Citroën a fait le pari de proposer une voiture au style singulier. À mi-chemin entre une berline et un SUV, la nouvelle Citroën C4 affiche un style novateur. Originale, unique. Berline au lancement (en 2004), devenue monospace, puis SUV et même véhicule baroudeur, la C4 est aujourd’hui un mélange des genres. Un choix judicieux pour éviter la concurrence directe ou au contraire, un excès de confiance pouvant multiplier les concurrentes ?

Une proposition inédite pour la nouvelle Citroën C4

Avec une hauteur totale importante (152 cm, soit 4 cm de plus) et une garde au sol qui diffère de la plupart des autres voitures (15,6 cm), la C4 est « haut perchée ». Sa longueur totale est également en progression (4,36 m), ce qui lui permet de soigner son habitabilité. L’empattement a par exemple gagné 8 cm. Sans oublier la place dans le coffre. La nouvelle génération compte 380 litres, là où le C4 Cactus commercialisé jusqu’ici plafonnait à 350 litres.

Visuellement, c’est aussi un design très novateur que propose Citroën. On y découvre des références à d’autres modèles de la gamme, mais aussi une évocation de la mythique GS. Avec le regard à double étage, une calandre fine et des chevrons « étirés », plusieurs secondes sont nécessaires pour découvrir tout son charme. Complexe.

Une concurrence française venue de Peugeot et Renault

À qui se confronte cette nouvelle Citroën C4 ? En se référant uniquement à sa taille, elle est logiquement dans la catégorie des compactes et doit donc affronter les Renault Mégane et Peugeot 308. Deux voitures qui dominent le segment. Alors, comment la voiture de Citroën se distingue-t-elle ? Sa garde au sol, comme nous l’avons déjà évoqué, permet une position de conduite surélevée et une assise qui offre une bonne visibilité. Un atout pour monter et descendre plus facilement de la voiture et séduire une clientèle qui y est sensible.

De même, avec sa banquette qui peut se replier et un espace en hausse, notamment pour les passagers arrière, elle se présente comme la plus habitable des Françaises du segment.

La Citroën C4, une alternative aux SUV urbains ?

Puisque la Citroën C4 se veut originale et évite soigneusement d’être rangée dans une case, elle est aussi apte à tenir le rang face aux petits SUV. Alors, comment la comparer face au Peugeot 2008, véritable référence ? Vanté notamment pour son habitabilité, le Lion peut craindre la C4 sur ce point. La Citroën est plus pratique grâce à quelques petites astuces présentes dans l’habitacle. Mais, en ce qui concerne le poste de conduite, le Peugeot i-cockpit déclenche le K.0. Il est toujours aussi séduisant et intuitif.

En matière de comportement, on apprécie les qualités dynamiques chez Peugeot et… le confort chez Citroën ! Les deux marques faisant partie du même groupe, chacune répond à des attentes différentes.

Autre SUV urbain à comparer directement à la nouvelle Citroën C4, le Dacia Duster. La confrontation a lieu sur le terrain du rapport qualité/prix. Certes, le SUV de Dacia sera toujours le moins cher, mais pour qui veut un intérieur moins rustique et plus que l’équipement rudimentaire, le C4 de Citroën propose une vraie montée en gamme sans faire exploser les prix. Avec un budget de 25 000 €, il est possible de disposer d’une version très bien équipée, avec un moteur adapté.

La concurrence vient aussi dans une moindre mesure de la compacte de référence, la Golf 8, sans oublier le petit dernier dans le monde des SUV, le Renault Arkana. C’est peut-être même au sein de la gamme Citroën que se trouve la concurrence la plus forte avec les C3 et C5 Aircross, dont la vocation est assez proche de cette nouvelle C4 !

Partager l'article

3 commentaires pour “L’originale nouvelle Citroën C4 a-t-elle des concurrentes ?

  1. Pour avoir vu ce c4 en roulage sur autoroute, je pense que c est un copier coller du Toyota CHR !! La concurrence est plutôt là.
    Toyota surf depuis plusieurs années avec le CH-R , Citroën a senti le filon …4 ans après

  2. trop de plastique noir de partout il manque une offre de peinture complète dans les options utiles comme le fait AUDI sur certains modèles (170 euros)
    la forme globale avec l’arrière tronquée est effectivement reprise de la GS de 1970 sans la suspension hydropneumatique qui est passée de mode
    le tableau de bord a été bâclé, par contre les sièges ont l’air confortable et bien étudié
    Les roues de 18 pouces imposées sont une ineptie, dans cette catégorie 16 suffisent et 17 est un maximum

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut