Nouvelle Audi A4

Audi A4 restylée : un second souffle avec une hybridation légère

La cinquième génération de l’Audi A4 a le droit à son restylage. Après quatre années de bons et loyaux services au catalogue de la marque, la berline reçoit plusieurs évolutions tant sur le plan esthétique que technique. À quoi faut-il s’attendre pour ce modèle lancé en 2015 ? Nous détaillons pour vous ce qui évolue.

Une évolution stylistique marquée à l’extérieur et fine à bord

Puisqu’il ne s’agit pas d’une nouvelle génération mais bien d’un restylage, pas question de changer les codes ni même le dessin global qui fonctionne. La première évolution, sans doute la plus visible, concerne la face avant. La calandre évolue et se veut bien plus large et plus plate qu’auparavant. On remarque en particulier qu’elle varie selon les versions. Par exemple, sur la version S Line, on retrouve une fine ouverture à la base du capot façon Audi A1. Pour l’A4 Allroad, ce sont des barrettes verticales qui viennent rappeler le dessin des SUV les plus récents de la marque.

Le dessin des feux lui aussi évolue pour laisser la place à la technologie LED Matrix, qui équipe maintenant tous les modèles en série. À l’arrière, là aussi les feux ont un dessin revu avec en plus un bandeau chromé qui permet de les relier. De profil, si vous êtes un spécialiste Audi, vous remarquerez une évolution au niveau des ailes mais aussi de la ligne d’épaule. La volonté est de rendre cette nouvelle Audi A4 restylée légèrement plus musclée et incisive.

Toutes ces évolutions stylistiques permettent de recaler l’Audi A4 dans la lignée des Audi A6, A7 et A8, venues il y a peu lui donner un petit coup de vieux.

À bord, c’est l’écran central que l’on remarque tout de suite et qui se distingue avec ce restylage. Situé au sommet de la console centrale, il est plus imposant (jusqu’à 10,1 pouces) et se voit doté de commandes tactiles. Terminé la molette rotative pour pouvoir naviguer.

Une hybridation légère presque généralisée

Les trois variantes du moteur 2,0 litres essence TFSI (150, 190 et 245 ch) sont désormais dotées d’un système d’hybridation légère (12 volts). Les variantes diesel du 2.0 TDI de 136 ch et 163 ch devraient également en profiter à terme. Il s’agit là d’une évolution forte, le système hybride léger embarqué permet selon la marque de réduire les consommations de 0,3 litre aux 100 kilomètres en moyenne.

Après les S5, S6 et S7, voilà maintenant que la version sport de l’A4, la S4, abandonne son moteur V6 essence pour un V6 TDI. Particularité pour l’Europe, car le bloc 3.0 TFSI est maintenu au catalogue dans de nombreux pays. Ce diesel est un V6 3.0 litres qui développe 347 ch, avec un couple maxi de 700 Nm, entre 2500 et 3100 tr/mn. Sportivité rime également avec sobriété pour Audi. Tout comme les autres moteurs que nous avons évoqués, celui de la S4 embarque une micro-hybridation 48V complétée par un compresseur électrique.

Notons qu’une série Launch Edition est proposée par Audi à l’occasion du lancement de cette A4 restylée. Elle se rapproche énormément de la finition S Line avec des touches de noir brillant sur certains éléments comme les coques de rétroviseur ou les jupes latérales, voire même l’entourage des vitres. Aucune information pour le moment disponible au sujet des tarifs de cette nouvelle A4 2019 restylée.

Partager l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut