voiture hybride
Crédit photo : Toyota

L’hybride, la motorisation chouchou des entreprises

Les flottes de véhicules d’entreprise sont de plus en plus constituées de véhicules hybrides. Réponse à une préoccupation environnementale, avantages fiscaux, facilité de recharge, autant de raisons qui font que les sociétés optent pour la voiture hybride.

En attendant que l’électrique se démocratise encore et que les bornes de recharge fleurissent sur le territoire français, les sociétés ont choisi de se tourner vers les voitures hybrides. Considérées comme des véhicules propres, elles ont le vent en poupe dans les flottes automobiles d’entreprises.

Des avantages fiscaux qui séduisent

L’achat de voitures hybrides par les sociétés est encouragé par des avantages fiscaux.

Le premier avantage fiscal est la réduction partielle ou totale de la taxe sur les véhicules de société hybrides selon leur  niveau d’émission de CO2. Le véhicule ne doit pas émettre plus de 50g de CO2/km selon la norme WLTP ce qui concerne principalement les hybrides rechargeables.

Les autres modèles de voitures hybrides ont des émissions de CO2 en général comprises entre 60 et 100 g/km, voire 120 g/km. S’ils répondent à la norme WLTP et émettent entre 51 g et 121 g de CO2 par km parcouru, ils seront exonérés de TVS de façon temporaire, sur 3 ans. Les véhicules hybrides concernés sont :

  • essence & électrique ;
  • essence & gaz naturel (GNV) ;
  • essence & GPL ;
  • essence & Superéthanol (E85) ;
  • électrique & gaz naturel (GNV) ;
  • électrique & Superéthanol (E85) ;
  • électrique & GPL.

Autre avantage: les véhicules hybrides profitent de plafonds d’amortissements plus élevés que les véhicules thermiques, puisqu’ils sont fixés selon le prix d’achat TTC du véhicule et son taux de CO2.

Plafonds selon le prix d’acquisition TTC et le taux de CO2 de référence
9 900 € 18 300 € 20 300 € 30 000 €
Date d’acquisition par l’entreprise ou le bailleur À partir du 01/01/2021 À partir de 131 g/km Entre 60 et 130 g/km Entre 20 et 59 g/km Entre 0 et 19 g/km

 

 

Enfin, les sociétés peuvent bénéficier de l’exonération totale ou partielle de la taxe proportionnelle à hauteur de 50 %, sur les certificats d’immatriculation en fonction des régions.

Alsace, Lorraine, Bretagne, Centre-Val de Loire : partielle à hauteur de 50%.
Champagne-Ardenne, Nouvelle Aquitaine, Auvergne Rhône-Alpes, Normandie, Bourgogne Franche-Comté, Corse, Ile-de-France, Occitanie, Hauts-de-France, Pays de la Loire, Provence-Alpes-Côtes d’Azur : exonération totale à 100%.
La Guadeloupe, la Martinique, la Guyane, la Réunion et Mayotte ne proposent pas d’exonération pour la carte grise des véhicules propres.
La décision d’exonération totale ou partielle peut varier d’une année à l’autre. Il s’agit en effet d’une décision annuelle prise et appliquée dans les préfectures concernées, au 1er janvier de chaque année.

Idéaux  pour les sociétés : notre sélection de véhicules hybrides

Hybrides classiques ou rechargeables, cette motorisation séduit de plus en plus d’entreprises françaises qui ont le souhait de rouler plus vert. La voiture hybride, en plus de présenter des avantages fiscaux, présente également l’avantage d’avoir une bonne autonomie, une recharge aisée tout en ayant une faible émission de CO2.
Les leasings permettent aussi aux entreprises de gérer leur budget mensuel et offrent des conditions avantageuses d’accès à ce type de véhicules pour un kilométrage limité à 45 000 km sur trois ans. Bon à savoir: un loyer est considéré comme intéressant lorsque les mensualités correspondent à plus ou moins 1% du prix total du modèle.

 

Moins de 300 € par mois Hybrides rechargeables :

Honda Jazz
Renaul Clio E-Tech

Hybrides:

Kia Niro

Entre 300 et 400 € mensuels Hybrides rechargeables :

Skoda Octavia
Audi A3 40 TFSIe

Hybrides:

Citroën C5 Aircross
BMW X1 et Série 2
Toyota Corolla
Renault Mégane
Renault Captur
Seat Leon
Seat Leon Sportstourer

Entre 400 et 500 € mensuels Hybrides rechargeables:

Volvo V60 Recharge
BMW X3 30e
Suzuki Across

 

Hybrides:

Peugeot 3008, 508 et 508 SW, DS7, Audi Q5, BMW X2, Citroën C5 Aircross, Ford Kuga, Mercedes GLA & GLB, Toyota Rav4, Volvo XC40. Lexus NX, Toyota Camry, Cupra Formentor.

Plus de 500 euros mensuels Hybrides rechargeables:

Jaguar E-Pace
BMW X5 xDrive45e
DS9

 

Hybrides:

Audi A6, A7, Q5 et Q7, BMW Serie 5 et 7, Mercedes Classe C et E, Lexus ES300h et RX450h, Porsche Panamera, Volvo V90 et XC90T8

 

 

Jusqu’au 1er juillet 2021, le bonus écologique est de 5000 euros pour les entreprises qui ont un véhicule dont le prix est inférieur à 45.000 euros et émettant moins de 20g de CO2/km. Cet avantage concerne quasi exclusivement les véhicules 100% électriques. Pour les véhicules hybrides rechargeables,  une nouvelle aide de 2.000 euros peut être obtenue si son autonomie est supérieure à 50 km, son taux de CO2 compris entre 21 et 50 g/km et son prix inférieur ou égal à 50.000 euros.

Les coups de coeur

 

Parmi ces modèles, certains sortent du lot. Autonomie, design, performances, sont autant de raisons pour lesquelles notre coeur balance pour ces modèles.

Renault Clio E-Tech

La cinquième génération de Clio nous enchante avec sa version hybride. Belle puissance avec 140 ch tout en étant économe avec une consommation urbaine à 4,3l/100km. Et le confort est autant dans la conduite que dans l’habitacle. Une parfaite citadine qui vous emmènera aussi sur des longs trajets.

Dans le détail : CO2 : 96 g/km – Consommation : 4,3 l/100 km – Motorisation : hybride simple – Malus : aucun – Revente : très facile (estimation) – Prix facial : 23.400 euros – Loyer à viser : +/- 200 euros/mois.

Audi A3 40 TFSIe

Cette audi a une belle finition et  affiche une autonomie tout électrique respectable de 67 kilomètres d’autonomie. Sans aucun doute, un best-seller en devenir auprès des sociétés.

Dans le détail:  CO2 : 38 g/km – Consommation : 1,8 l/100 km (mixte) – Motorisation : hybride rechargeable – Bonus : 2.000 euros – Revente : très facile (estimation) – Prix facial : 38.100 euros – Loyer à viser : +/- 380 euros/mois.

BMW X3 30e

300 ch sous le capot, un châssis qui aime les virages et une technologie qui met à l’abri des fortes dépenses comptables et fiscales, le X3 PHEV a des atouts indéniables. Cerise sur la gâteau, il est généreux en équipement

Dans le détail : CO2 : 44 g/km – Consommation : 1,9 l/100 km (mixte) – Motorisation : hybride rechargeable – Malus : aucun – Revente : très facile (estimation) – Prix facial : 59.600 euros – Loyer à viser : +/- 500 euros/mois.

BMW X5 xDrive45e

Il offre jusqu’à 80 kilomètres d’autonomie en tout électrique, une belle performance à ce jour qui peut séduire. Tout comme l’intérieur soigné de cuir et de boiseries. Consommation et loyer raisonnables, bonne tenue de route malgré un bon chiffre sur la balance, cette BMW a tout pour contenter les grands rouleurs.

Dans le détail : CO2 : 47 g/km – Consommation : 2 l/100 km (mixte) – Motorisation : hybride rechargeable – Malus : aucun – Revente : facile (estimation) – Prix facial : 82.900 euros . Loyer à viser : +/- 800 euros/mois.

 

Et vous quel véhicule choisisseriez-vous pour votre société ? Si vous êtes une entreprise et vous cherchez un véhicule en leasing ? Consultez les offres de LLD pour les entreprises avec Fleetway.

Partager l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut