Zity service autopartage
Crédit Photo : GROUPE RENAULT

Autopartage 100% électrique : Renault accélère son développement autour de Paris

La marque au Losange mise sur l’électrique et notamment sur l’autopartage. Ainsi, à Paris, Clichy et Boulogne-Billancourt, Renault pilote une flotte de plus de 500 véhicules accessibles via le service baptisé « Zity ». Présentation.

L’autopartage, un service à reconquérir à Paris

Les vélos, scooters et bus électriques se sont installés dans Paris. Au tour maintenant des voitures électriques. Déjà, par le passé, on pouvait croiser des voitures avec cette motorisation non-polluante dans Paris grâce au service Autolib. Mais depuis la disparition de ce dernier, le gâteau de « l’autopartage » est à reconquérir.

PSA est présent avec Free2Move. Volkswagen prévoit d’arriver avec son service WeShare. Renault lance Zity. Zity existe depuis 2017 à Madrid avec 800 Renault Zoé. Pour la capitale française, l’approche est – pour le moment – plus modeste avec 500 exemplaires. L’objectif est d’atteindre 750 Renault Zoé en circulation et 335 000 clients inscrits.

Selon Vincent Carré, directeur du développement international des services de mobilités du groupe Renault, un service comme Zity équivaut au remplacement de quatre à cinq voitures particulières sur route et, côté stationnement, de quatre à cinq places libérées.

Le déploiement s’effectue avec d’autres communes limitrophes et notamment Boulogne-Billancourt. Un choix logique et stratégique. Il s’agit de l’une des plus grandes communes d’Île-de-France avec plus de 120 000 habitants sur 6,18 km² de superficie. Surtout, c’est ici que Renault est né en 1898.

Louer une voiture avec Zity, comment ça fonctionne ?

Les Renault Zoé proposées possèdent cinq places, sont équipées de caméra de recul, de capteurs de proximité, d’un GPS, d’un écran tactile et d’un régulateur de vitesse. 150 voitures ont un siège enfant à bord.

Pour louer l’une des 500 Renault Zoé de Zity, il vous faut tout d’abord télécharger l’application dédiée pour iOS ou Android. Cette application géolocalise les voitures à proximité et vous permet une réservation en quelques secondes. C’est également via votre smartphone que vous pourrez verrouiller ou déverrouiller la voiture, puis gérer la restitution.

Côté tarification, plusieurs possibilités s’offrent à vous : soit un prix à la minute (à partir de 0,29 €/min), soit sous la forme d’un forfait (24h pour 35 €, 48h pour 55 €, 72h pour 65 €). Vous pouvez également opter pour un « crédit-temps » à consommer selon vos envies (36 € de crédit pour 30 € commandés, 75 € pour 60 € commandés, 130 € de crédit pour 100 € commandés). Les crédits achetés sont valables à Madrid, en Espagne, et à termes dans d’autres villes d’Europe où l’offre Zity pourrait être étendue. Des formules dédiées aux entreprises sont actuellement à l’étude.

« L’élargissement de notre offre témoigne de l’intérêt des villes et des citadins pour une mobilité électrique plus durable, compétitive, et dont la flexibilité permet de se déplacer librement à l’extérieur de la zone définie pour la location et la restitution » ponctue Vincent Carré. Pour le moment, l’engouement est réel et, selon le constructeur, l’activité d’autopartage a redémarré 2 à 2,5 fois plus que le rythme normal d’avant confinement. 

 

Partager l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut