YARIS-KONA
Crédit Photo : Toyota - Hyundai

SUV urbains hybrides : Toyota Yaris Cross et Hyundai Kona, ces voitures « futuristes » déjà sur nos routes

Les petits SUV. Ils sont aujourd’hui très (trop ?) nombreux sur nos routes. Dans cette guerre que se livrent tous les constructeurs ou presque, Toyota était absent depuis plusieurs années. Certes, le C-HR occupe le terrain, mais le retour du constructeur qui a initié ce segment est aujourd’hui symbolisé par la Yaris Cross. Une voiture porteuse d’une ambition forte. En face, la Hyundai Kona occupe le terrain grâce à une déclinaison hybride qui trouve son public et à une variante électrique qui domine les ventes. Et si votre futur crossover était l’un des deux ?

La Yaris Cross hybride, sentiment de pionnière

Des passages de roues fortement marqués, des porte-à-faux courts, une garde au sol importante : la Yaris Cross n’est pas là pour être discrète. Au contraire, elle veut affirmer son style et porter les couleurs de Toyota, constructeur pionnier dans le monde de l’hybride avec sa vénérable Prius. Si le défi ne semble aujourd’hui pas aussi relevé, cette proposition d’une Yaris baroudeuse est le fruit d’une réflexion très intéressante. Toyota croit en ce véhicule futuriste, urbain, doté d’une motorisation vertueuse.

La Yaris Cross est une Yaris lorsque l’on s’installe à bord. On retrouve ainsi l’agencement des éléments et la même ergonomie que propose Toyota sur sa citadine et un rendu global assez efficace, pas vraiment surprenant ou très ludique. En ce qui concerne l’équipement à bord, le constructeur a regroupé sous le nom « Toyota Safety Sense » un ensemble d’éléments. On retrouve par exemple le système de pré-collision, la détection des piétons, l’évitement d’urgence, le régulateur de vitesse actif avec assistance au maintien dans la voie, les feux de route adaptatifs, la reconnaissance des panneaux de signalisation, etc.

Puisque nous comparons ici les versions hybrides, intéressons-nous à la seule déclinaison de la sorte chez Toyota. Il s’agit de la Yaris Cross avec le bloc moteur 1,5 litre essence de 116 chevaux, associé à un moteur électrique. Cet ensemble est relié à une transmission intégrale en option. Une proposition unique, qu’il faudra peut-être compléter à l’avenir, car chez Hyundai, l’offre est bien plus complète.

Hyundai Kona, il « Captur » l’essentiel du segment

En découvrant le dessin de la Hyundai Kona, on ne peut que constater que l’on se trouve face à un véhicule moderne, presque futuriste. Le restylage de mi-carrière tout juste reçu a permis notamment d’affiner le regard et d’intégrer désormais une technologie Full LED. Si le design n’est pas passe-partout, il est peut-être moins extravagant que chez le concurrent japonais.

En se glissant à bord du SUV Kona, on découvre une débauche de technologie. En effet, l’instrumentation digitale ou l’écran tactile central sont là. On retrouve plus ou moins les mêmes aides à la conduite que chez Toyota, avec en bonus l’assistance de direction en cas de présence d’un véhicule dans l’angle mort, ou encore une alerte si un passager est encore dans la voiture lorsque celle-ci est verrouillée. Les familles apprécieront.

Famille toujours, c’est à bord du Kona que l’espace est le plus important pour les passagers arrière. Tant pour les jambes que pour la tête, cette rangée est la plus accueillante. Le volume du coffre est en revanche inférieure à celui de la Yaris Cross (360 litres contre 400).

De l’hybridation, il en est question chez Hyundai. D’abord avec le moteur 1,6 litre essence de 136 ch et le 1,0 litre T-GDI de 120 ch. Tous les deux ont droit à un système de micro-hybridation. Le 1,6 litre essence de 136 ch a le droit à une déclinaison hybride plus puissante, qui atteint 141 chevaux grâce à l’apport d’un moteur électrique.

A l’heure du choix, quel SUV compact asiatique remporte le match sur le segment de l’hybride ? Notre préférence va au Kona. Grâce à une grande variété des moteurs proposés, une vie à bord plutôt bien pensée et même un prix très attractif, il est notre chouchou. Il avait déjà d’ailleurs remporté à nos yeux la confrontation avec le Captur E-Tech, autre client parmi les SUV compacts hybrides.

Partager l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut