Charge batterie voiture electrique

Voitures électriques : des batteries jamais à plat ?

Comme dans un véhicule thermique, la batterie de votre voiture électrique peut se retrouver à plat. Mais en réalité, cette dernière ne peut jamais être complètement vide. Voici des explications.

 

Quelle que soit la motorisation de votre véhicule, si vous ne l’alimentez pas à temps en énergie, vous ne pourrez éviter le coup de la panne. Sans possibilité de redémarrer, mais le réservoir est-il vraiment vide ? La batterie est-elle complètement à plat ? En réalité, non. Il reste toujours quelques gouttes de carburant ou de l’énergie dans le circuit, mais plus suffisamment pour faire tourner la voiture. Sur une voiture électrique, votre tableau de bord affichera le « 0% » qui vous signale que la batterie est à plat même si cette dernière n’est pas complètement déchargée afin de préserver l’accumulateur. Quand vous êtes à 0% en réalité vous êtes plutôt à 5%.

 

Un dispositif de sécurité

Les batteries électriques ne sont jamais réellement vides. Pourquoi ? Cela permet de préserver l’accumulateur et de réguler la température et la tension afin d’éviter tout risque d’incendie. Comme la batterie de votre téléphone après un usage intensif, la batterie de votre véhicule électrique doit éviter la surchauffe. Pour rester en bon état de marche, la température d’une batterie lithium-ion doit être maintenue entre 20 et 35°, et ne pas dépasser 40°. Pour pouvoir contrôler la température et la réguler correctement, si besoin, le système a alors besoin d’un minimum de courant pour fonctionner. En effet, le système de contrôle (Battery Management System, ou BMS) a besoin d’énergie pour collecter les données et faire réagir le circuit en conséquence. Il s’agit d’une sécurité pour vous et votre véhicule. C’est pourquoi l’accumulateur conserve toujours au minimum 4 ou 5 % d’énergie, qu’il n’est toutefois pas possible d’utiliser pour redémarrer le véhicule et rouler.

 

Le mode hivernage pour les batteries Lithium-métal-polymère

À l’inverse, les batteries Lithium-métal-polymère de technologies différentes nécessitent une température d’environ 70° pour fonctionner correctement. On retrouve notamment ces batteries sur la Bolloré Bluecar et Bluesummer, ainsi que sur la version Citroën baptisée e-Méhari. Les batteries des véhicules électriques de ce type ont donc besoin d’être chauffées en pompant l’électricité sur un réseau. Lorsqu’elles sont débranchées du secteur, ces batteries consomment leur propre énergie pour maintenir leur température de fonctionnement, ce qui représente une consommation d’environ 500 watts en continu. L’inconvénient est que même à l’arrêt, sans rouler, la batterie se décharge et peut se retrouver à plat en deux jours environ si le véhicule n’est pas branché. De même, il est important de savoir qu’un temps trop long à vide pourrait être dangereux pour la batterie.

 

Dans ce cas, afin d’éviter une décharge complète et ainsi préserver la durée de vie de l’accumulateur, il existe un mode hivernage qui stoppe temporairement la fonction de chauffage de la batterie. Bon à savoir : malgré cette précaution, une e-Méhari ne tiendrait pas plus de 4 mois en stationnement sans utilisation. L’hivernage pourra donc se faire pour 4 mois avec une batterie chargée à 100%, pour 3 mois avec une batterie chargée entre 99% et 75%, pour 2 mois avec une batterie chargée entre 74% et 50%, et enfin pour seulement 1 mois avec une batterie chargée entre 49% et 25%. Le mode hivernage ne doit jamais être activé avec moins de 25% de charge. Par ailleurs, la sortie d’hivernage impose une recharge complète du véhicule, qui peut être réalisée entre 12 et 17 heures.

 

Comment préserver la batterie de votre voiture électrique ?

Si votre batterie électrique n’est jamais réellement vidée, il convient tout de même d’adopter certaines habitudes pour la préserver et la faire tenir le plus longtemps possible en charge et dans le temps. Prendre soin de la batterie de votre voiture vous permettra non seulement de la garder plus longtemps, mais aussi de préserver ses capacités d’autonomie.

Bien choisir sa batterie

Il faut savoir avant tout que plus une batterie est petite et moins sa durée de vie sera longue. En effet, elle sera amenée à subir plus de charges et de décharges qui nuisent à sa durée de vie. Par exemple, si je parcours 1 000 km avec une batterie de 40 kWh, près de quatre recharges seront nécessaires, alors qu’avec une autre de 80 kWh, il ne faudra que deux recharges, soit deux cycles. Une petite batterie aura également tendance à chauffer davantage. Le système de refroidissement est très important dans la durée de vie d’une batterie électrique. Une Leaf I ou II refroidit ses batteries par air, tandis qu’une Tesla a un circuit de refroidissement liquide bien plus performant.

Garder le plus possible entre 20 et 80% de charge

Pour préserver votre voiture électrique, idéalement sa batterie doit toujours rester entre 20 et 80% de charge. Au-dessus de 80%, on constate un voltage « excessif » et en dessous de 20% un voltage qui chute. Les bornes 20 – 80% sont donc à privilégier pour votre niveau de charge. Par ailleurs, il est fortement recommandé d’éviter de passer sous les 5% de charge car cela pourrait faire vieillir votre batterie prématurément et endommager le système.

 

Éviter les arrêts prolongés

Il convient de ne pas laisser votre véhicule trop longtemps stationner, sans circuler. Idéalement, pour préserver une batterie, il est préférable de limiter ses cycles de recharge et de changer le moins possible son état de charge. Si vous n’êtes pas un grand rouleur, il vaut donc mieux éviter de vous tourner vers un véhicule électrique. Si vous en êtes déjà propriétaire et que vous devez la laisser à l’arrêt plusieurs semaines, votre voiture doit être rechargée à au moins 50% et doit être laissée dans un endroit frais et sec (entre 0 et 15° dans l’idéal). La chaleur dégradant les batteries, pour les préserver en cas de grosses chaleurs, il vaut mieux privilégier de petites recharges régulières plutôt que des grosses.

 

Enfin, contrairement à la technologie Ni Cd/Mh, les batteries lithium ion n’ont pas d’effet mémoire et ne nécessitent pas d’être vidées pour être rechargées. C’est même l’inverse : moins on les décharge, mieux elles se portent.

Partager l'article

2 commentaires pour “Voitures électriques : des batteries jamais à plat ?

  1. Beaucoup de contraintes…. c’est loin d’être la panacée que l’on veut nous faire admettre…. cherchez l’erreur…..et vive les grandes idées écolo….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut