Les Francais se tournent vers des occasions neuves
Crédit Photo : RUTCHAPONG MOOLVAI

Automobile : un marché atypique en 2020 tant pour le neuf que l’occasion

Crise sanitaire du Covid-19 oblige, cette année 2020 n’est comparable à aucune autre, ou presque, pour le marché de l’automobile. À cause des confinements à répétition, de la nécessité de revoir les modes de déplacement et parfois l’interdiction d’effectuer de longues distances, les Français s’adaptent. Leurs achats automobiles aussi.

Un marché de l’occasion en forte progression

Les mesures de confinement et les conséquences tant sociales qu’économiques de la crise sanitaire sont en train de bouleverser le marché de l’automobile. Avec un budget parfois restreint pour changer de voiture, un certain pessimisme au sujet de l’avenir et un cadre légal qui entoure l’achat de voitures toujours plus contraignant, le marché change ! Ainsi, deux types de véhicules connaissent un fort engouement en cette année 2020 :

  • Les véhicules les plus âgés, mis en circulation il y a 15 ans ou plus. Avec un prix de vente modeste, ils permettent de changer de voiture sans plomber le budget.
  • À l’inverse, les voitures d’occasion de moins de deux ans connaissent également un vrai succès. Grâce à la prime à la conversion mais aussi à l’évolution des barèmes du malus écologique qui arrive, certains Français se sont dépêchés de renouveler leur auto.

Les véhicules âgés de deux à cinq ans se vendent eux aussi extrêmement bien depuis le printemps. À l’avenir, cette catégorie pourrait encore être en forte progression chez les particuliers. Proposés aux professionnels par les loueurs longue durée, ces véhicules se retrouvent ensuite sur le marché de l’occasion. Si la crise économique touche de nombreuses sociétés, le stock de véhicules devrait se déplacer du marché professionnel au marché particulier.

Les SUV rois des ventes, le haut de gamme bientôt sacrifié ?

Tant sur le marché du neuf que de l’occasion, les SUV ont la cote. Les constructeurs français, et notamment Peugeot, en profitent. La marque était d’ailleurs en tête des ventes en octobre avec une part de marché de 20,2 % (+ 2,3 points par rapport à octobre 2019) en ce qui concerne les véhicules neufs.

C’est la polyvalence des SUV, adaptés tant pour un usage urbain que routier, qui explique ce succès. À l’heure où il faut faire des choix et privilégier la rationalité, les Français semblent choisir les modèles de SUV compacts, comme le Peugeot 2008 par exemple.

Toujours au sujet des véhicules neufs, il faut s’attendre à un mouvement en fin d’année 2020 et au cours de l’année 2021 visant les voitures les plus haut de gamme et puissantes. Puisque le barème du malus écologique va évoluer et fortement pénaliser les voitures les plus polluantes (avec jusqu’à 40 000€, voire 50 000 € de surtaxe), on pourrait voir se multiplier des achats opportunistes. Acheter un véhicule sans le super malus puis le proposer sur le marché de l’occasion permettrait ainsi à certains d’effectuer de jolies plus-values.

Il est possible de passer par l’intermédiaire d’un mandataire automobile comme Elite Auto pour faire l’achat d’un véhicule neuf ou d’occasion à prix remisé et également bénéficier de contrats de leasing.

Partager l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut