radio numerique DAB+

Le DAB+, la radio se met au numérique

Le DAB+ débarque en France. Mais que se cache t-il derrière ce nouveau phénomène radiophonique ? Il s’agit du déploiement de la radio numérique terrestre qui nous promet une meilleure réception, un suivi et un son de qualité. Quand, pourquoi et comment ? Explications.

Cet été marque un tournant dans l’histoire de la radio en France. Le DAB+ est à la radio ce qu’a été la TNT (télévision numérique terrestre) pour la télévision il y a 15 ans. En utilisant le réseau de diffusion hertzien terrestre, cette nouvelle technologie offre de nombreux bénéfices aux auditeurs français. Tous les autoradios devront être dotés d’un double tuner FM/Dab+. Ainsi, vous aurez accès à la radio numérique terrestre. Les plus : une meilleure réception, un son de qualité et de nouvelles stations.

Qu’est-ce que le DAB+ ?

Cette nouveauté qui débarque sur nos ondes s’annonce comme le successeur de la FM. DAB est l’abréviation de Digital Audio Broadcasting. Le « + » signifie la norme mondiale utilisée pour le DAB. Le DAB+ est une technologie de modulation et de transmission numérique de la radio. Egalement connu sous le nom de radio numérique terrestre, le DAB+ se capte partout gratuitement, et ne passe pas par internet.

Alors que la bande FM est saturée dans plusieurs régions de France, le déploiement de cette nouvelle technologie promet un meilleur accès à la radio et à une offre encore plus riche. En DAB+, plusieurs radios émettent sur une seule fréquence. Ces radios sont alors groupées dans un multiplex ou ensemble. À son tour, un récepteur DAB+ va diviser le signal du multiplex reçu en radios individuelles. Ainsi, plus de radios peuvent diffuser leur programme offrant un choix plus large aux auditeurs. À Lille par exemple, 38 radios ont démarré en DAB+ dont 26 sont indisponibles en FM.

Contrairement à la TNT pour la télévision, elle présente l’avantage de pouvoir cohabiter avec le mode de diffusion « traditionnel » de la radio, à savoir la bande FM. La radio numérique terrestre peut ainsi fonctionner de pair avec la diffusion FM, là où la TNT avait remplacé très rapidement la diffusion analogique de la télévision en France.

Cette nouvelle technologie rencontre un grand succès dans les pays scandinaves, mais elle est également présente en Allemagne, en Angleterre et aux Pays-Bas, entre autres.

Les avantages du DAB+

Pourquoi adopter le DAB+ ? Voici les principaux avantages à retenir :

  • Choix plus large de programmes: un complément de radios par rapport à la FM avec un grand choix de programmes locaux, régionaux, nationaux, thématiques et généralistes.
  • Gratuit: outre l’adaptateur si votre voiture n’est pas équipée, l’accès au DAB+ est totalement gratuit.
  • Personnalisable : le DAB+ s’adapte à vos préférences et vous propose des programmes adaptés. Avec certaines radios, il est également possible de mettre un programme en pause, de revenir en arrière et/ou de l’enregistrer.
  • Intuitif: facile d’utilisation, il permet la recherche de stations par leur nom et par ordre alphabétique.
  • Qualité du son: une réception numérique qui favorise la qualité du son. Les brouillements et interférences appartiendront bientôt au passé.
  • Informatif: vous aurez accès à des informations complémentaires sous forme de textes et d’images. Idéal pour connaître un artiste, un titre ou un album.

Comment capter le DAB+ ?

À l’instar de la TNT, votre équipement de réception doit être compatible. En effet, si les postes de radio compatibles DAB+ peuvent capter le signal FM, l’inverse n’est pas vrai. Il est  nécessaire de s’équiper d’un récepteur pour recevoir la radio numérique. Il existe une gamme très large de récepteurs DAB+ à des coûts très variés, à partir de quelques dizaines d’euros jusqu’à une centaine d’euros. Il est possible d’acheter des récepteurs DAB+ dans la plupart des grandes surfaces, certains concessionnaires et centres automobiles ou en ligne.

On distingue un bon récepteur DAB+ notamment par sa grande sensibilité de réception. La réception peut être plus ou moins bonne selon votre lieu de domicile et la couverture du réseau. Vous n’aurez plus besoin de chercher les fréquences puisque la plupart des récepteurs affichent les radios par ordre alphabétique.

Pour information, tous les récepteurs vendus en France, à l’exception des autoradios, intègrent le DAB+ depuis la fin 2019.

Faut-il changer son autoradio ?

De nombreux autoradios des marques telles que Pioneer, Sony, Kenwood, JVC ou Alpine en sont déjà équipés. Et bonne nouvelle, à partir de cet été 2020, tous les autoradios neufs devront intégrer une fonction DAB+. Il convient néanmoins de bien se le faire spécifier à l’achat du véhicule. Sachez que Ford intègre déjà le tuner DAB+ depuis 2015. D’origine, votre voiture n’est pas pourvue d’un récepteur DAB+ ? Si vous n’avez pas prévu d’acheter une voiture neuve et que vous ne souhaitez pas changer d’autoradio, il est alors possible de vous procurer un boîtier tuner DAB+ externe. Celui-ci se charge de capter le signal numérique et de le transférer à votre autoradio d’origine via un câble ou par émission FM. Notez cependant que vous perdrez sûrement en qualité. Enfin, connecté en Bluetooth à votre smartphone, ce boîtier externe permet également la lecture de musique et la téléphonie mains libres.

Bien évidemment, la réception de la radio DAB+ restera, comme pour la bande FM, totalement gratuite.

Le déploiement

Le déploiement de la radio numérique terrestre se fait petit à petit sur notre territoire mais va connaître une sérieuse accélération cette année et ce, jusqu’en 2022. Depuis 2014, le DAB+ est présent dans trois grandes villes françaises, à savoir Paris, Nice et Marseille. En 2018, le DAB+ a débuté à Lille, Dunkerque, Calais, Lens-Douai, Lyon, Strasbourg, Colmar et Mulhouse. Le 2 juillet 2019, le DAB+ est arrivé à Nantes et Saint-Nazaire. Le 1er octobre 2019, le DAB+ a débarqué à Rouen et au Havre.

En 2020, le déploiement du DAB+ se poursuit avec le démarrage des émissions à Bordeaux et Toulouse, et le lancement de 24 radios nationales sur l’axe Paris-Lyon-Marseille. L’année 2020 marquera également la préparation du déploiement du DAB+ en outre-mer. D’après le CSA (Conseil Supérieur de l’Audiovisuel), 40% de la population française pourra recevoir le DAB+ d’ici 2021. Le CSA privilégie le développement de la diffusion sur les grands axes routiers.

Pour connaître les radios numériques actuellement disponibles près de chez vous, rendez-vous sur le site du CSA.

csa
CSA : déploiement du DAB+ en métropole

Le calendrier 2021 et 2022 :

Démarrage : juillet 2021

Avignon, Dijon, Toulon

Démarrage : 2ème semestre 2021 / 1er semestre 2022

Annecy, Annemasse, Bayonne, Besançon, Chambéry, Grenoble, La Rochelle, Orléans, Pau, Poitiers, Saint-Etienne, Tours

Démarrage : 1er semestre 2022

Amiens, Angers, Brest, Caen, Clermont-Ferrand, Le Mans, Limoges, Metz, Montpellier, Nancy, Nîmes, Perpignan, Reims, Rennes, Troyes

Les radios nationales arrivent d’abord sur l’axe Paris-Lyon-Marseille. La date de démarrage des multiplex métropolitains en d’autres endroits est encore inconnue.

Partager l'article

Un commentaire pour “Le DAB+, la radio se met au numérique

  1. Ne semble t’il pas que cette technologie aurait dû être utilisée fin des années 90.

    L’aire du streaming audio à prit le pas sur la FM avec l’avènement de la triade 3G, smartphones, forfaits internet conséquents.

    L’investissement vaut-il le coup ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut