Mitsubishi ASX 2020
Crédit Photo : Mitsubishi Motors UK

Mitsubishi ASX 2020 : le SUV japonais robuste gagne en puissance et en équipement

Dans la famille des SUV japonais méconnus, voici le Mitsubishi ASX. Lancé en 2009 et régulièrement mis à jour par le constructeur, il a le droit en cette année 2020 à une refonte plus complète. Après 10 ans de carrière, il arbore désormais une nouvelle face avant, sans oublier un équipement amélioré et enfin une évolution moteur majeure. Voici toutes les nouveautés à attendre du millésime 2020 du nouveau Mitsubishi ASX.

Mitsubishi ASX : des évolutions stylistiques marquées

La toute première apparition d’un ASX remonte à plus de 10 ans. Depuis, celui qui était à l’origine un petit 4×4 a toujours évolué pour adopter les nouveaux codes stylistiques. En 2020, l’ASX se met donc à la philosophie Dynamic Shield, c’est-à-dire le nouveau style Mitsubishi pensé par Tsunehiro Kunimoto. Un ensemble de codes avec, notamment, une refonte du bouclier avant, dont l’objectif est de renforcer l’impression de solidité et de robustesse du modèle.

Désormais, l’ASX semble plus large, plus haut, et les ailes gagnent également en volume. À l’arrière, le dessin horizontal vient poser l’ensemble. Il ressort clairement une idée de force. Ce rendu est d’ailleurs sublimé par de nouvelles jantes 18 pouces.

Un habitacle plus complet que par le passé

Pour que l’évolution soit réelle et ne se traduise pas uniquement par un restylage extérieur, les nouveautés sont également nombreuses dans l’habitacle. On retrouve par exemple des matériaux de meilleure qualité ou une ergonomie repensée. Cet ASX 2020 arbore une vraie touche de sportivité et la qualité perçue est excellente.

Signalons également l’évolution du Smartphone-link Display Audio. Depuis un écran de 8 pouces actuellement, contre 7 auparavant, il est possible d’accéder à de nombreuses applications. On retrouve un système de navigation TomTom avec la navigation en temps réel.

Un seul moteur et une seule finition

En ce qui concerne la motorisation, Mitsubishi a décidé de simplifier son offre. Désormais, on retrouve sous le capot le moteur 2 litres, ayant le nom de code 4J11, déjà connu sur l’Outlander. Il vient remplacer le bloc 1,6 litre essence et il en résulte un gain de puissance. Alors qu’il fallait par le passé se contenter de 117 chevaux à 6000 tr/min et d’un couple de 154 Nm, on retrouve maintenant 150 chevaux à 6000 tr/min et 195 Nm de couple.

Le moteur intègre le système MIVEC de distribution variable (Mitsubishi Innovative Valve timing Electronic Control system). Ainsi équipé, le Mitsubishi gagne clairement en performance tout en soignant les consommations. Surtout, il réaffirme son tempérament de 4×4. La boîte CVT INVECS-III, une boîte de vitesses à variation continue, est présente.

Le seul niveau de finition proposé est baptisé « Intense ». On vous l’a dit, Mitsubishi veut simplifier son offre. Une finition qui propose déjà une bonne dose d’équipements avec la climatisation automatique, un système d’ouverture et de démarrage sans clé, un toit vitré panoramique électrique. En matière d’aides à la conduite, on retrouve l’aide au stationnement arrière, une caméra de recul, l’alerte de franchissement involontaire de ligne, sans oublier la surveillance des angles morts et le système multimédia/GPS précédemment évoqué.

En ce qui concerne la tarification, le prix pratiqué est de 25 490 €.

Partager l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut